Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Aigle de Bonelli
aigle de bonelli
Hieraeaetus fasciatus
 Espèce protégée
index Page précédente

Présentation  morphologie
Robuste à ailes larges, l'aigle de bonelli a une taille qui varie entre 67 et 74 cm, pour une envergure comprise entre entre 1.45 et 1.7m et un poids de 1500 à 2000 g.
Sa couleur est sombre sur le dessus de l'oiseau, pour s'éclaircir sur les parties intérieures avec de fines rayures gris brun sombre. Les pattes et les serres jaunes, yeux jaunes.
Queue longue et anguleuse, tête très dégagée du cou.
Son vol  se rapproche de celui de la bondrée.
Présence sur le territoire français

bonelli 3
Quelques sujets sont recensé dans les Pyrénées et dans la bordure méditerranéenne des Alpes.
Moeurs et habitudes
bonelli 2
Ce rapace sédentaire  niche dans les falaises des massifs montagneux, avec pour seule exception un habitat de la camargue en hiver.
L'aigle de Bonelli "glapit" ou "trompette" lors de sa parade nuptiale.
Il évolue en planant formant es cercles, fondant verticalement sur sa proie comme le faucon pèlerin.
Son régime alimentaire évolue au fil des saisons, grand prédateur, l'aigle de Bonelli se nourrit pour une grande part de lapins de garennes, lièvres, auxquels il faut ajouter des pigeons et autres oiseaux.
Il se remarque parfois pour des nuisances sur les volailles, mais les proies sauvages constituent 80% de sa nourriture.
Reproduction croissance
La femelle pond généralement deux oeufs vers la mi-février, l'incubation dure 40 jours, les petits naissent généralement au début de l'été.
Les petits prennent leur premier envol vers 70 jours, tout en restant dépendants des parents plusieurs semaines après.
Prédation régulation
Avec le statut d'oiseau protégé, cet oiseau ne souffre pas vraiment de prédation. Principalement victime de l'évolution des biotopes il se confine dans  des espaces inviolables par l'homme, et sa population régresse  en proportion  de la réduction des espaces inviolés par l'homme.
Espèces ressemblantes
Peut être confondu par ses allures et sa forme avec la bondrée apivore