Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Alouette des champs
alouette des champs
(Alauda arvensis)
Espèce gibier
index Page précédente

L'Alouette des champs fut autrefois l'oiseau emblématique des gaulois, elle est toujours un oiseau des plus populaires d'Europe.
Principalement migratrice, elle hiverne  parfois en France

Présentation morphologie
L'Alouette des champs mesure de 16 à 18 cm, piquetée de gris brunâtre dessus, poitrine rayée sur fond ocre brun. Son ventre est blanc non rayé, la poirtine est striée. Le mâle peut dresser une courte huppe. sa coloration globale est de nature à parfaire son camouflage dans les chaumes, caractéristique qui  est à l'origine de son nom.
Chez l'Alouette des champs, l'ongle du pouce est très développé en forme d'ergot
Présence sur le territoire français
Toutes les régions de France.
Moeurs et habitudes
A la belle saison l'Alouette des champs peuple les campagnes, c'est alors que nous pouvons remarquer le mâle volant allégrement, parfois sur place par un battement d'ailes caractéristique,  accompagnant ses ébats d'un chant joyeux.
C'est aussi à cette saison que l'Alouette des champs fait son nid.
L'alouette se nourrit d'insectes, araignées, chenilles et vers, mais aussi de petites graines.
Reproduction croissance
La femelle pond de 3 à 5 oeufs tachetés et mochetés, de couleur variable, elle couve seule pendant  12 à 14 jours.
Les petits quittent le nid au bout de 9 jours, alors qu'ils ne savent pas encore voler, ils deviennent indépendants au bout de 3 semaines.
Prédation régulation
L'alouette subit la prédation des mustélidés, des rapaces, des chats errants,  particulièrement les petits dans leurs premiers jours de vie, mais aussi de la destruction de son habitat pour des raisons économiques agricoles.
Haut de page Page précédente