Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

 Barge à queue noire

barge à queue noire

(Limosa limosa)
Espèce gibier
index Page précédente

La barge à queue noire est un très bel oiseau, élancé, gracieux,  nicheur rare, migrateur, hivernant,  qui vit principalement dans les marais herbeux, les prairies et landes humides. En hiver, elle se rapproche des estuaires, lagunes, de préférence en milieu salé.
Présentation - morphologie
La barge à queue noire a une taille de 36 à 45 cm, une envergure de 80 à 85 cm, pour un poids de 300 g.
Son ventre et les sous caudales sont de couleur blanche, contrastant avec le dos et les scapulaires qui sont  brun brillant. Les couvertures alaires sont grises bordées de blanc. La queue est blanche à la base et noire à son extrémité. Les dessous des ailes sont toujours blancs.
Son bec est très long, légèrement retroussé vers le haut dans le dernier tiers, bicolore, variant du rose au jaunâtre.
En plumage hivernal, le ventre devient très blanc, la tête , le cou, les flancs prennent une couleur gris clair uniforme. Toutes les parties supérieures deviennent gris foncé avec les bordures de plumes plus claires.
En vol, les pattes dépassent de la queue.
Présence sur le territoire français
Présente en France sur le littoral atlantique, la Manche, en camargue, elle remonte parfois les fleuves vers l'intérieur du pays.
Moeurs et habitudes
La barge quête sa nourriture en marchant lentement dans l'eau, fouillant la vase de son bec près de  ses pattes, la queue dirigée vers le ciel, la tête et le  cou enfoncés sous l'eau.
Elle se nourrit de vers, larves, petits crustacés, et quête également sa nourriture  sur  terre dans les zones  meubles, sable, labours récents, prairies humides.
Reproduction - croissance
La barge à queue noire niche le plus souvent en colonies sur les dunes maritimes et dans les polders, creusant un trou qu'elle garnit de brindilles.
La femelle pond généralement 4 oeufs de couleur fauve ornés de taches sombres.  L'éclosion intervient après trois semaines d'incubation. Elle couve seule pendant que les adultes se livrent à des rituels acrobatiques dans le ciel au dessus de la zone de nidification. Pendant cette période, les mâles assurent la sécurité en effectuant des vols d'intimidation accompagnés d'un tintamarre de cris discordants au dessus de l'intrus.
Les petits naissent avec des pattes démesurées  qui les rend instables  les premiers jours.
Ils naissent  couverts de duvet, roux sur le dos, blanc pour les parties inférieures, avec les taches caractéristiques de l'espèce dès le plus jeune âge.
Un mois après la naissance, ils sont aptes au vol.
Longévité 16 ans.

La barge à queue noire souffre essentiellement de la dégradation des zones humides, et de la pollution des eaux qui détruisent son habitat, sa nourriture.
Haut de page Page précédente