Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Bergeronnette grise
 bergeronnette grise
(Motacilla alba)
Espèce protégée
index Page précédente

La bergeronnette grise est un petit passereau qui niche dans la plus grande partie de l'Europe, de l'Asie, et dans certaines parties de l'Afrique du Nord. Elle a le statut de nicheur, migrateur, hivernant, sédentaire dans les régions les plus tempérées, migrant pour les régions plus froides.

Présentation - morphologie
Elle mesure entre 15 et 19 cm, pour un poids de 25 gr, et une envergure atteignant les 31 cm.
Remarquable par le contraste de ses couleurs, son manteau est gris, alors que sa gorge, son jabot, sa nuque  et sa queue sont noirs.
Les oisillons sont brun gris avec des taches plus sombres sur la gorge.
Présence sur le territoire français
Elle est présente sur le territoire français en continuité. Elle abandonne le centre, le nord et l'est , pour migrer en hiver.
Moeurs et habitudes
La bergeronnette grise vit dans les espaces ouverts, à proximité de l'eau, visitant berges et marais  pour rechercher sa nourriture. Elle se remarque par ses mouvements vifs, ses courses très rapides et brèves, sa marche par sautillements rapides et successifs, tout hochant la tête et la queue, attitude qui lui a donné le surnom populaire de "hochequeue".
La bergeronnette présente souvent un comportement territorial, par contre en été en automne, on observe des regroupements en dortoirs collectifs, dans les buissons, dans les roseaux et dans les bosquets.
Le mâle a la particularité de défendre son domaine de nourriture contre les rivaux, comportement qui s'accentue en période d'accouplement.
La bergeronnette grise est un insectivore qui se nourrit essentiellement de mouches, moustiques, fourmis, moucherons, araignées, vers. Elle se saisit de ses proies, soit  au vol, soit en picorant à la surface du sol, soit à la surface de l'eau en se déplaçant accrochée aux végétaux aquatiques.
Reproduction - croissance
Le mâle établit d'abord son territoire, puis il courtise une femelle. Les conflits entre mâles sont fréquents, c'est la femelle qui fait le choix devant un étalage de parades et de plumages par les concurrents.
Le nid est installé dans un trou, dans une anfractuosité de bâtiment, de falaise ou de mur, ou bien au creux d'un fourré. Parfois il occupe un ancien nid d'une autre espèce.
Les deux partenaires participent à la construction du nid.
Fait d'herbes sèches, de brindilles, de feuilles, de radicelles, il est garni de plume, de laine et de mousse.
La femelle pond cinq ou six oeufs, blancs, ou gris blanc bleuté, tacheté de gris brun. Ils sont lisses et brillants. L'incubation dure une quinzaine de jours, assurée par la femelle et la mâle, les petits quittent le nid au bout de deux semaines.
La bergeronnette grise donne généralement deux à trois couvées par an.

Longévité 10 ans.
Haut de page Page précédente