Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Bergeronnette printanière
 bergeronnette printanière
(Motacilla flava)
Espèce protégée
index Page précédente

La bergeronnette printanière est trapue, elle est la plus petite des bergeronnettes, avec la queue plus courte que la bergeronnette grise, et nettement plus courte que celle de la bergeronnette des ruisseaux.
Elle a le statut de nicheur, migrateur, hivernant occasionnel.
Présentation - morphologie
En plumage nuptial, le mâle présente les dessous jaune vif avec le dessus vert olive, le dessus de la tête est plus gris, le tour de l'oeil est noir. En plumage d'hiver, les couleurs sont plus ternes, les deux adultes sont moins différenciés.
Leur taille varie entre 15 et 17 cm, pour une envergure de 28 cm environ et un poids de 23 à 25 grammes.
Présence sur le territoire français
La bergeronnette printanière est sur l'ensemble du territoire français, elle hiverne principalement au sud du Sahara.
Moeurs et habitudes
La bergeronnette printanière fréquente tous les type de milieux humides ouverts ou à proximité de l'eau les : prés humides,  zônes marécageuses, berges de rivières, bords d'étangs, mais également les champs et les  terrains vagues.
Elle a un régime carnivore, elle se nourrit d'insectes, de petits coléoptères, de larves, de vers, de sauterelles, d'araignées et de petits mollusques.
En fin d'été et à l'automne, alors que la reproduction est finie, les bergeronnettes printanières se regroupent en grandes bandes, préparant leur migration.
Son vol est léger, plus  rapide que celui des autres bergeronnettes.
Chaque année, au mois d'avril,  elles reviennent sur leur lieu de nidification, où ils s'installent en petits groupes, s'isolant plus tard, par couples lorsque la nidification commence. Les couples se fixent sur un petit territoire environnant leur nid. Ils en défendent l'accès, protégeant leur nid et la nourriture environnante.
Reproduction - croissance
La femelle bâtit son nid en mai juin, sur le sol, dissimulé dans la végétation.
Ce nid est construit de tiges, de feuilles et d'herbes sèches, avec l'intérieur garni de poils et de crins.
La femelle pond généralement cinq à six oeufs de couleur beige clair, tachés de gris et de brun. L'incubation dure treize jours, les petits quittent le nid à l'âge de 10 à 12 jours, ne sachant pas encore voler.
Généralement la bergeronnette printanière élève deux nichées par an, la seconde en juillet.
Longévité 8 ans.
Haut de page Page précédente