Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Bernache nonnette
 bernache nonette
(Branta leucopsis)
Espèce protégée
index Page précédente

La bernache nonnette est une oie de petite taille qui ressemble quelque peu à la bernache du Canada, présentant toutefois un coup nettement plus courte que cette dernière.
Elle a le statut d'hivernant rare.
Présentation - morphologie
La bernache nonnette se remarque par  sa poitrine et son cou noirs surmontés d'une tête blanche.
Le dessus est gris barré, sombre, contrastant avec le dessous très pâle, et avec le croupion blanc. Son bec est petit, triangulaire, ses pattes sont noires.
Elle mesure entre 58 et 72 cm, pour une envergure de 130 à 145 cm, et un poids de 1400 à 2400 g.
Présence sur le territoire français
En France, la bernache nonnette se rencontre essentiellement sur le littoral de la Manche et plus rarement sur la côte nord de la Bretagne.
Moeurs et habitudes
En été la bernache nonnette fréquente les falaises et les éboulis des îles arctiques. En hiver elle se rapproche des zones plus tempérées, peuplant les marais côtiers, les vasières à marée basse, les baies maritimes, les rives basses et les prairies inondables environnantes.
Lors de ses migrations, elles volent en troupes compactes.
Comme les oies, la bernache nonnette est principalement végétarienne. L'herbe constitue l'essentiel de sa nourriture,  avec une préférce pour  les végétaux périodiquement recouverts par les crues et les marées. Préférant l'herbe, elle se nourrit  pour une en faible proportion de pousses de plantes aquatiques et d'algues, auxquelles il convient d'ajouter les insectes aquatiques, les mollusques et les crustacés rencontrés au cours de la cueillette des végétaux.
Reproduction - croissance
La nidification intervient principalement dans l'arctique. Lors de la parade nuptiale, chaque oiseau choisit son partenaire pour la saison, choix parfois reconduit pour la vie.
Les bernaches nonnette nichent en colonies, le nid est placé sur la corniche d'une falaise, sur un rocher ou un îlot proche du littoral, il est construit de végétaux, tapissé de duvet.
La femelle pond généralement de 3 à 5 oeufs qu'elle couve seule sous la protection vigilante du mâle. L'incubation dure environ 24 à 25 jours.
Dès l'éclosion les petits sont très actifs, ils quittent rapidement le nid et savent voler vers 40 à 45 jours.
Ils restent avec  les parents pendant la migration pour de venir indépendants qu'après leur retour sur la terre de nidification.

Longévité 19 ans.
Haut de page Page précédente