Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Bruant fou
bruantfou2
(Embreriza cia)
Espèce protégée
index Page précédente


Présentation - morphologie

Le bruant fou est un passereau au plumage brun, sa gorge et sa poitrine sont finement tachetées,  sa tête et son cou sont gris bleuté, ornés de bandes noires. La femelle est d'un brun plus terne.
Il mesure 16 cm, environ 24 cm d'envergure, et pèse environ 25 grammes.

 Présence sur le territoire français
En France, le bruant fou est présent dans le tiers sud est , il fréquente surtout  les zones à relief, jusq'à des altitudes atteignant les 1500 m.
Moeurs et habitudes


bruantfou1

Surtout sédentaire, peu farouche, mais discret, le bruant fou vit principalement dans les zones de montagne à des altitudes généralement inférieures à 1500m. En hiver, il redescend fréquemment dans les vallées dès que les intempéries apparaissent.
Il est principalement granivore, il consomme des céréales  des graminées qu'il glane au sol, dans les champs et les terrains en friches.
Le bruant fou a une préférence pour les pentes ensoleillées et escarpées, les versants exposés des hautes vallées alpestres. Cet oiseau aime aussi les zones rocailleuses et les vignobles.

En automne, les familles se groupent et vagabondent dans les champs et les broussailles, il est sédentaire dans les contrées méridionales, ailleurs il effectue des migrations.

bruantfou3

Son régime alimentaire varie selon les saisons. A la belle saison, il se nourrit alors plus volontiers d'insectes et de larves, tels que sauterelles, chenilles, papillons, vers de terre.

Reproduction - croissance

Le nid est construit par la femelle dans une anfractuosité de rocher, un éboulis, ou un mur en pierre sèches.
La ponte a lieu de fin avril à juin, la femelle pond généralement 4 à 5 oeufs.
Les deux parents nourrissent les petits de chenilles et différents insectes qu'ils leur apportent régulièrement, toute la journée. Ce régime dure environ 10 à 13 jours, puis les petits quittent le nid, mais les parents continuent à les alimenter en core quelques jours, avant qu'ils ne deviennent autonomes.

Longévité : 12 ans
Haut de page Page précédente