Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Bruant jaune
    bruant jaune
(Emberiza citrinella)
Espèce protégée
index Page précédente

Le bruant jaune est un migrateur partiel, il a le statut de nicheur, sédentaire, migrateur, hivernant. 
Présentation - morphologie
Le bruant jaune est un oiseau assez grand, allongé, avec une longue queue. Le mâle a la tête jaune, le dessous jaune citron, le croupion roux, le manteau roux rayé et les flancs rayés. Le blanc de ses rectrices externes est très visible au vol. La femelle est beaucoup moins jaune, plus tachetée et rayée surtout à la tête. Confusion possible avec le bruant zizi., qui diffère pas son croupion brun olive.

Il mesure entre 15 et 17 cm, pour une envergure de 26 cm et un poids de 25 à 30 g
Présence sur le territoire français
Le bruant jaune est présent en France en forte densité dans la moitié nord du pays, la moitié sud étant plutôt habitée par le bruant zizi.
Moeurs et habitudes

Le bruant jaune se rencontre principalement dans les régions découvertes, cultivées ou non, avec haies, buissons, bocages ou lisières. Bien qu' habitant des lisières de forêt, on les trouve aussi en rase campagne, notamment en hiver, lorsqu'il erre en bandes dans les chaumes, picorant les graines restantes,  sautillant au sol, accroupi sur ses pattes.

Le bruant jaune se nourrit essentiellement de graines d'herbacées, de céréales, de baies et d'insectes.

La femelle édifie son nid près du sol, dans un fourré, sur une couche grossière d'herbes sèches, garnie de crins et d'herbes plus fines.

Reproduction - croissance

La ponte a lieu entre avril et août. La femelle pond généralement de 2 à 5 oeufs blancs rosés couverts de vermiculures brunes ou brun violacé. L'incubation dure environ 13 jours.
Les petits sont nourris par le couple, ils peuvent voler au bout d'une douzaine de jours.

Longévité : 12 ans.

Haut de page Page précédente