Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Busard cendré
 busard cendre
(Circus pygargus)
Espèce protégée
index Page précédente
Le busard cendré est un rapace qui possède a le statut de  nicheur, migrateur.
Présentation - morphologie
C' est le plus petit des quatre busards européens. Il a une silhouette plus svelte et plus affinée que celle du busard Saint-Martin ou du busard des roseaux. Le mâle et la femelle sont totalement dissemblables. Comme son nom l'indique, le mâle est gris cendré, plus foncé que le busard Saint-Martin. Au vol, vu du dessous, on peut distinguer deux bandes noires sous les secondaires alors qu'une seule est visible du dessus. Contrairement au busard Saint-Martin, le bout de l'aile est entièrement noir. La femelle ou l'immature possèdent un dessous roux vif et un dessus brun roussâtre strié de noir. Le croupion est blanc, la queue barrée de plusieurs bandes transversales. La confusion du Busard cendré possible avec la femelle ou l'immature du busard Saint-Martin.

Le busard cendré mesure de 43 à 50 cm, pour une envergure comprise entre 98 et et110 cm et un poids de 220 à 300g pour le mâle et de 300 à 45 g pour la femelle.

Présence sur le territoire français
Il est  présent  à l'état sauvage sur la quasi totalité du territoire français.
Moeurs et habitudes
Le  Busard cendré est un oiseau migrateur. Il arrive en avril et repart en août-septembre. Il prend ses quartiers d'hiver en Afrique au sud du Sahara ou en Asie Méridionale. 
Il n'a pas d'habitat-type. On peut le retrouver dans les zones humides, les marais, les polders, les tourbières, mais on le rencontre surtout dans les paysages découverts tels que les steppes, les landes, les prairies, les champs de céréales et de graminées où il trouve des conditions plus favorables à la nidification et à la chasse.

Pendant la période de nidification, le busard cendré occupe une grande majorité de l'Europe.

Il se nourrit de micro mammifères (campagnols, mulots), de passereaux qu'il prend  à terre tels que les alouettes, les bruants et les pipits, etc... Il se nourrit également de reptiles, lézards, orvets,  couleuvres; mais aussi d'insectes de grande taille sauterelles, criquets, hannetons, carabes.
Il s'attaque fréquemment et avec succès, à des proies  plus importantes tels que les perdrix, faisans, lapins et  lièvres.
Il chasse à l'affût ou en  survolant le sol à 2 ou 3 mètres de hauteur, inspectant les champs et les fossés en longues glissades silencieuses.

Les couples se forment lorsque les oiseaux atteignent l'âge de 2 ou 3 ans. Cette fidélité dure généralement pendant toute la durée de leur vie.  Toutefois, certains cas de polygamie ou de changement de partenaire peuvent intervenir.

Sociable, le busard niche parfois en colonie lâche  formant des dortoirs qui peuvent atteindre plusieurs dizaines d'oiseaux.

Son nid, souvent de petite taille, est construit à terre dans la végétation herbacée, ce qui l'expose à la prédation des mammifères sauvages nuisibles.
Reproduction - croissance
En mai-juin, la femelle pond généralement 3 à 5 oeufs. L'incubation dure entre 28 et 35 jours. Les jeunes busards quittent le nid en marchant au bout de 3 semaines mais l'envol ne s'effectue qu'au bout de 35 ou 40 jours.

Longévité : 16 ans
Haut de page Page précédente