Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Busard Saint Martin
 busard saint martin 2
(Circus cyaneus)
Espèce protégée
index Page précédente
Le busard Saint Martin est un rapace au statut  de : nicheur, migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
Le busard Saint Martin mesure de  42 à 53 cm avec une envergure variant entre 105 et 130 cm pour un poids de 400 à 700 g pour la femelle et de 300 à 400 g pour le mâle.
Un peu plus petit que le busard des roseaux, le busard Saint Martin a une queue  plus large avec son extrémité plus arrondie. Il est complètement gris-ardoise clair sur le dessus,  le croupion  est très blanc et bien visible en vol. L'extrémité des ailes est noire. Il se distingue du busard cendré par l'absence de bande noire sur les ailes.

busard saint martin

Pour la femelle ou l'immature, le dessus est brun sombre avec le dessous jaunâtre rayé.   La tête, le dessous des ailes et la queue sont gris. La gorge et la poitrine sont grises mais d'un ton légèrement bleuté suivant la lumière. Le reste des parties inférieures est  blanc. Les pattes sont jaunes, sans plumes sur les tarses. Le bec est jaune avec le bout noir, les serres sont noires. L'oeil est jaune orangé brillant.
En vol, les primaires noires apparaissent très nettement, ainsi que la ligne sombre qui borde la partie postérieure des ailes. Vu de face, on remarque un cercle de plumes courtes et légèrement ondulées qui délimitent la face. Les sous-caudales sont blanchâtres, rayées transversalement de gris.
La femelle a la tête et la nuque marron foncé avec les bouts des plumes plus clairs. Le dos et le dessus des ailes sont bruns, légèrement dorés sur les couvertures moyennes, et brun uniforme sur les secondaires.
Le croupion est  blanc, visible en vol. La queue grisâtre montre des bandes brunes ou brun-roux, la dernière est plus large, le bord final est blanchâtre. Le cercle facial s'étend jusqu'à la gorge en une ligne obscure. Les parties inférieures sont brun clair, avec des vagues noirâtres. Ses yeux sont marron-jaune, ses pattes sont jaunes, son bec est jaune et noir.
Les juvéniles ressemblent à la femelle, mais les plumes de la partie supérieure ont les bords plus pâles et plus prononcés, la couleur générale est plus rousse, surtout le dessous. Les yeux sont bruns, le bec est verdâtre et les pattes sont  jaunes.

Présence sur le territoire français
Le busard  Saint Martin est présent  à l'état sauvage sur la quasi totalité du territoire français, excepté en Bretagne et dans les zones proches du littoral de la Manche et le la mer du Nord.
Moeurs et habitudes
Le busard Saint-Martin est silencieux pendant les vols migratoires et en dehors de la période de reproduction. Il devient plus bruyant au moment de la nidification.
Il
niche dans une grande variété d'habitats : cultures, zones côtières sablonneuses, steppes, taïgas.

Si la structure du paysage s'y prête, le busard Saint-Martin a tendance à se regrouper en petites colonies.

Pour chasser, le busard Saint-Martin vole à très basse altitude, regardant continuellement vers le sol, scrutant tous les recoins, suivant les irrégularités de terrain, le contour des prés, pour fondre sur la proie lorsqu'il la découvre au détour de sa quête.
C'est l'un des oiseaux de proie les plus actifs qui existent, il est souvent en vol, environ 40% de la journée, il parcourt environ 160 km/jour.
Chaque couple occupe un territoire divisé en deux parties. Une grande zone de chasse de plus de 25 km² occupée par le mâle, l'autre zone où se trouve le nid d'environ 1 km²  est occupée par la femelle.
Le busard Saint Martin se pose fréquemment au sol, mais très souvent en hauteur, sur un arbuste, ou  en un lieu prédominent par exemple sur un rocher.
Il se nourrit principalement
de petits mammifères, d'oiseaux de toutes tailles, souris rats,  lapins, levrauts, grives, perdrix. Il se nourrit également  des oeufs pris dans les nids qu'il découvre, de grenouilles, de couleuvres,  de lézards, etc...

Pendant la période de nidification il se montre très agressif envers ses congénères et très défensif pour sa progéniture.

En principe  le busard Saint-Martin occupe le même territoire d'année en année.
Dès la première semaine de mars, la femelle occupe et surveille le petit territoire. Elle construit entièrement le nid, presque toujours sur le sol, sur des genêts ou des branches aplatis.
Le nid est très sommaire,  petit, il est construit d'herbes sèches et de petits rameaux secs de genêts.
Reproduction - croissance
Le busard Saint Martin  est  bigame, et parfois polygame.

Vers fin avril, la femelle pond 4 à 6 oeufs blanc bleuté clair et très ronds. L'incubation est assurée par la femelle. Elle dure de 29 à 30 jours, pendant lesquels le mâle apporte de la nourriture à la femelle.

Les petits naissent couverts d'un duvet très blanc, ils ont les yeux fermés, cerclés de brun.
La femelle les protège au chaud pendant 8 à 10 jours,  les nourrissant avec les proies ramenées par le mâle. Au bout de 20 jours, les plumes commencent à pousser. Les poussins grandissent rapidement et abandonnent le nid pour les arbustes environnants, revenant au nid pour être nourris.
Leurs premiers vols surviennent au bout de 30 jours, environ sous la surveillance des parents.


Longévité : 17 ans
Haut de page Page précédente