Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Canard chipeau
 canard chipeau
(Anas strepera)
Espèce gibier

index Page précédente
Le canard chipeau est un canard de surface, il a le statut de : nicheur. migrateur. hivernant. C'est un migrateur partiel.
Présentation - morphologie
Le canard chipeau mesure entre : 46  55 cm, pour une envergure de 85 à 95 cm et un poids : 600 à 900 g

Ses couleurs sont ternes : Le mâle est gris avec un croupion noir et le ventre blanc, il a un miroir alaire blanc bordé de noir et de roux, que l'on peut observer aussi bien en vol qu'au repos, son bec est gris.
La femelle est difficile à distinguer de celle du colvert. Sa taille est plus petite, la couleur orange des côtés du bec et le ventre blanc permettent de différencier les deux espèces. Sinon, elles présentent la même livrée marron finement tachetée de noir, légèrement plus grise toutefois en ce qui concerne la femelle du canard chipeau.

Au vol, les battements  d'ailes du canard chipeau sont plus rapides que ceux du canard colvert.
Présence sur le territoire français
Distribution : Espèce présente en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
Le canard chipeau affectionne particulièrement les étangs, lacs et marais à la végétation abondante mais aussi les rivières, les fleuves à débit lent, les prairies inondées, fréquentant rarement les eaux salées.

Le canard chipeau est majoritairement végétarien. Il se nourrit d'herbes, de végétaux aquatiques  et de graines qui constituent son menu durant la plus grande partie de l'année, sauf au moment de la ponte ou son régime intègre jusqu'à 65% de petits vertébrés et d'invertébrés.

Le canard chipeau est monogame. Il vit en couple ou en petite bande lâche n'excédant pas la vingtaine d'individus.
La France accueille deux catégories :
D'une part, les nichants dont le nombre est en constante diminution du fait de la destruction des sites de nidification et du remplacement des prairies humides proches des plans d'eau par des zones cultivées.
D'autre part, les hivernants dont l'afflux se fait plus important à cause des transformations climatiques et des conditions atmosphériques particulièrement favorables rencontrées ces dernières années.

Pendant les parades nuptiales, les chipeaux adoptent les même attitudes que le colvert.

Le canard chipeau construit son nid à à terre, dans la végétation riveraine épaisse,  dissimulé sous un dense amas de végétaux, a proximité de l'eau.
Reproduction croissance
Le couple ne donne généralement qu'une seule couvée annuelle, mais en cas de perte ou de destruction de la nichée, les femelles sont capables d'effectuer une seconde ponte.
Vers avril-mai, la cane tapisse son nid  de feuilles et de duvet; elle y pond entre 8 et 11 oeufs, l'incubation dure entre 24 et 26 jours.
Les canetons sont aptes à voler à partir de 45 jours, ils atteignent leur maturité sexuelle vers un an, ils sont alors capables de s'accoupler et de procéder à leur première nidification.

Longévité : 13 ans
Prédation - régulation
Le canard chipeau souffre de la diminution des zones humides qui constituent son habitat, de la pollution de l'eau, très souvent poluée par les traitages des cultures environnantes. A cela vient s'ajouter :
D'une part, la prédation terrestre  qui peut se traduire par des attaques des canes sur leur nid pendant la couvaison, par les renards ou des mustélidés.
D'autre part  le pillage des oeufs par les corvidés,  corneille noire, geais et pies.
Il faut également noter la vulnérabilité des canetons face aux prédateurs, et tout particulièrement celle des corvidés.
Haut de page Page précédente