Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Cassenoix moucheté
 casse noix mouchete
(Nucifraga caryocatactes)
Espèce protégée
index Page précédente
Le cassenoix moucheté est un petit corvidé qui a le statut de nicheur, sédentaire, migrateur rare.
Présentation - morphologie
Il mesure entre  28 et 36 cm pour une envergure de 55 cm et un poids variant entre 150 et 200 g.

Son plumage est brun tacheté de blanc sur le dos et la face inférieure du corps, le bec est robuste, sa silhouette est massive, sa queue est noire avec l'extrémité blanche sur le dessus, entièrement blanche sur le dessous, ses ailes sont brun-noir.
Présence sur le territoire français
Le cassenoix moucheté est présent sur le territoire français à l'état sauvage, notamment dans les Alpes, les Cévennes et le Morvan.
Moeurs et habitudes
Il est relativement sédentaire. En cas de carence de nourriture il  migre vers le sud de l'Europe. Toutefois, ces déplacements sont très irréguliers.
C'est une espèce typique de la taïga, il peuple également les Alpes, les Carpathes, et les  montagnes balkaniques.

Essentiellement végétarien, son menu est composé de graines de pins ou de conifères. A défaut, il se nourrit de châtaignes, de glands, de faines et de fruits charnus,  il lui arrive de consommer des  insectes, des mollusques et même de petits mammifères.
Il décortique les graines en glissant son bec entre les écailles des cônes, il frappe le cône ou la noisette sur une branche ou un rocher pour l'ouvrir. On peut l'entendre les frappes à plus de 50 mètres.

Il stocke les graines dans  une cachette  qu'il peut retrouver même sous la neige. Il mémorise  également les endroits où les fruits sont abondants et faciles à cueillir. Un même individu peut récolter toutes les noisettes au même endroit pendant plusieurs années consécutives.

Les couples sont formés pour la vie, occupant le même territoire, c'est une espèce très silencieuse en période de nidification.
Le nid est assez volumineux, il est construit de branchettes, de lichens, de  mousse, d' herbes sèches, et tapissé de duvet.
Il est placé dans un conifère, à une hauteur de 5 à 10 mètres.
Reproduction - croissance
La femelle pond  3 à 4 oeufs, l'incubation dure de 16 à 18 jours.
Pendant l'incubation, les deux adultes se relaient sur le nid. Le mâle remplace régulièrement la femelle sur le nid pour lui permettre de chercher elle-même sa nourriture.
Les jeunes volent au bout de 3 ou 4 semaines.
Après l'envol des petits, les parents poursuivent leur travail de nourrissage. Ce n'est que beaucoup plus tard que les familles se désunissent pour partir à la recherche de nouveaux territoires de nourriture.

Longévité : 8 ans
Haut de page Page précédente