Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Chardonneret élégant
 chardonneret élégant
(Carduelis carduelis)
Espèce protégée
index Page précédente
Le chardonneret élégant est un petit granivore, insectivore de nos campagnes aux couleurs variées, il a le statut de nicheur, sédentaire, migrateur, hivernant.
Migrateur partiel, il vit en Europe, Afrique du Nord, Moyen Orient et Asie de l'ouest, il a été introduit en Nouvelle Zélande, Argentine, Bermudes et Australie.
Présentation - morphologie
Il mesure de 12 à 14 cm, pour un poids de 12 à 18 g.

Oiseau gracieux, le chardonneret élégant  possède un plumage bariolé, il a le dos et les flancs châtains, dégradé vers la poitrine. Un masque rouge occupe toute la face, une ligne noire entoure le bec, le dessus de la tête et la nuque sont noirs, le milieu de la poitrine et l'abdomen sont blancs.
Ses ailes sont noires avec une forte proportion de jaune vif, et de petites taches blanches sont visibles aux extrémités des primaires et des secondaires. La queue est légèrement fourchue, noire avec les extrémités blanches.
Son bec est conique, long, pointu, il lui permet de se nourrir au coeur même des chardons, il est blanc rosé avec le bout sombre. Ses pattes et ses doigts sont couleur saumon, ses  yeux sont gris  foncé.
En plumage complet, le mâle a la tache rouge de la face qui se prolonge derrière les yeux.
Les juvéniles ont les parties supérieures grisâtres rayées, avec des taches plus foncées, les parties inférieures sont blanchâtres, les flancs et la poitrine sont beiges, tachetés de sombre, la face ne possède plus de rouge ni de noir.
En vol il se reconnaît par de courtes ondulations.
Présence sur le territoire français
Le chardonneret élégant est présent en France à l'état sauvage sur la totalité du territoire, s'approchant régulièrement des habitations.
Moeurs et habitudes
Le chardonneret élégant fréquente les jardins, les parcs, les cultures ou  les vergers à la  limite de villes,  recherchant en automne  et en hiver les chardons  dans les  friches et les bordures sauvages.

A partir du mois d'août, ils se rassemblent dans les zones dégagées, collines, cultures, recherchant toujours la proximité des mares et des ruisseaux.

Le chardonneret élégant accomplit des distances importantes chaque jour pour chercher sa nourriture. Ils se nourrit en voltigeant d'une plante à l'autre, souvent suspendu tête en bas pour extraire les graines.

Le chardonneret se nourrit de graines de chardon, d'artichaut, de salade, de graines d'arbres comme le bouleau, l'aulne, le platane ou de conifères, mais aussi d'insectes et d' acariens dont il dépouille les rameaux des arbres fruitiers.
Les jeunes sont essentiellement nourris d'insectes.

Le chardonneret élégant se reproduit dans les zones boisées, les vergers, parcs et jardins, les bosquets, et même dans les villes et les villages. Il n'hésite pas à placer son nid dans un arbre fruitier tout près d'une maison. Lorsqu'un chien vit dans une maison, il choisit la place de son nid tout près de la niche ou du chenil,  se sécurisant ainsi contre les attaques des chats qui, en excellents grimpeurs détruisent systématiquement les oisillons de chardonneret.

La nidification a lieu en mars, alors que les couples sont déjà formés.
Le nid est souvent  en bout de branche sur des arbres fruitiers, si possible à un endroit où la flexibilité interdit l'accès aux chats et autres prédateurs grimpants. Toutefois cette précaution  n'arrête pas l'écureuil, qui,  très léger  accède facilement aux extrémités des branches.

La femelle édifie à une hauteur de 2 à 8 m, un petit nid d'herbes fines et de racines, tapissées de cocons, de crins, de fils, de laine, de duvets végétaux et de plumes. L'extérieur du nid est habillé de lichen, intégrant l'aspect des branches environnantes..
Reproduction - croissance
Le chardonneret élégant produit au moins deux couvées par an, parfois trois.

nicheechardonnerets

La femelle pond 4 à 5 oeufs lisses et brillants, blanc bleuté, tachetés de violet ou de rose. 
L'incubation dure 12 à 14 jours, assurée par la femelle, seule. Pendant cette période, le mâle lui apporte la nourriture au nid.
Les poussins naissent partiellement  couverts de duvet grisâtre,  les  parents les nourrissent  avec un mélange de graines et d'insectes.
Les jeunes quittent le nid vers 13 à 16 jours, nourris par les parents  pendant environ une semaine supplémentaire.

Longévité : 8 ans
Prédation
Le chardonneret est un petit oiseau très fragile, il a décliné à cause de l'usage excessif des pesticides et des insecticides utilisés soit sur les cultures, soit sur les les mauvaises herbes dont il consomme les graines.
A cela vient s'ajouter la prédation par les prédateurs grimpants qui détruisent leurs nichées (chats errants, chats sauvages fouine, martre, écureuil), et la prédation aérienne par les corvidés, principalement la pie et le geai qui fréquentent les mêmes habitats.
Haut de page Page précédente