Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Chevalier aboyeur
 chevalier aboyeur
(Tringa nebularia)
Espèce gibier
index Page précédente
Le chevalier aboyeur est un limicole de taille moyenne appartenant à la familles des bécassins, il est l'un des plus grands ce cette famille, présent en Europe.
Il a le statut de migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
Le chevalier aboyeur mesure de 30 à 35 cm pour un poids de: 150 à 270 g et une envergure variant entre 50 et 60 cm
Il est  reconnaissable  par ses ailes sombres, sans barre blanche transversale, sa tache blanche du croupion qui se termine en triangle sur le dos ainsi que par son bec gris légèrement retroussé.
Le dessus est gris rayé de brun-noir, le  haut de la poitrine est blanc rayé de brun foncé.
Les ailes sont brunes, gris-brun et blanc aux couvertures sous-alaires, la queue est blanche, barrée de brun-noir, les pattes sont vert olive clair.
En plumage hivernal, le dos devient plus pâle avec  moins de contrastes.
Présence sur le territoire français
Le chevalier aboyeur est présent en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
Le chevalier aboyeur vit toujours près de l'eau, qu'il s'agisse des eaux salées des estuaires envasés et des côtes ou des eaux douces des lacs, il a deux habitats différents : son aire de nidification située au nord de l'Europe, où il fréquente les landes dégagées ou partiellement boisées, les zones sèches proches des tourbières.
Dans son aire d'hivernage, il fréquente les vasières, les marais salants, les récifs coralliens, les lagunes,  les plages de sable, les plans d'eau douce.

Son activité est diurne et  nocturne.

C'est un carnivore exclusif, il parcourt les eaux peu profondes ou se nourrit sur les rives. Il marche lentement capturant ses proies grâce à son long bec légèrement incurvé.
Il se nourrit de petits poissons, de petits batraciens et de petits invertébrés aquatiques (insectes, crustacés, mollusques, vers).

Le nid est construit à terre, dans un creux garni d'herbes et de feuilles.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 oeufs de couleur chamois-crème ou vert-olive tachés de brun-roux foncé. Les deux parents se relaient pour assumer l'incubation qui dure entre 23 et 26 jours.
Quelques heures après l'éclosion, les poussins en duvet  sont prêts à quitter le nid, ils accèdent ensuite  rapidement à l'eau. 
Pendant une période de 25 à 30 jours les parents contribuent à leur alimentation, jusqu'à ce qu'ils soient totalement emplumés et capables de se nourrir seuls.

Comme tous les chevaliers, le chevalier aboyeur souffre de la disparition des zones humides qui constituent son habitat.

Longévité : 12 ans
Haut de page Page précédente