Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Chevalier gambette
 chevalier gambette
(Tringa totanus)
Espèce gibier
index Page précédente
Le chevalier gambette a le statut de nicheur, migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
Il mesure de  27 à 30 cm pour une envergure de 45 à 53 cm et un poids variant pour la femelle entre 110 et 155 g, pour le mâle entre  90 et 140 g.

chevalier gambette2

Le chevalier gambette est haut sur pattes, celles-ci sont rouges orangé, son bec est long, rouge orangé à la base, son plumage est blanc rayé de brun dessous, et brun dessus.
En vol, il montre une large barre alaire blanche qui le distingue de ses congénères et du chevalier arlequin qui lui ressemble par ses pattes rouges.

Chez les juvéniles  les pattes sont jaune-grisâtre.
Présence sur le territoire français
Le chevalier gambette est présent en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
Le chevalier gambette niche partout en Europe à proximité des prairies humides et des marais. Il hiverne surtout dans les régions méditerranéennes et en Afrique.
Il parcourt les rivages rocheux, sablonneux ou vaseux, marchant d'une allure aisée et rapide, en picorant à la surface.

Il recherche visuellement sa nourriture, en groupe, rarement en fouillant la vase ou le sable, le jour,
on peut parfois le remarquer broutant avec d'autres échassiers.

Lors des migrations, il vole en groupes d'une centaine d'individus au minimum, parcourant ainsi des  distances  de 500 m à 6,500 km.

Pendant la période de reproduction, le chevalier gambette se nourrit d'insectes, de vers et d' araignées. Le reste du temps, il se nourrit  de mollusques, de crustacés, de petits poissons et de têtards.

Le chevalier gambette est monogame, fidèle, les couples retournent au même endroit chaque année. La reproduction s'étend d'avril à juin.
Le nid est construit dans un petit cratère peu profond légèrement creusé dans le sol, enfoui sous la végétation vive, ou au pied de hautes herbes.
Le mâle construit la forme et la structure alors que la femelle garnit l'intérieur  de brindilles et de feuilles.
Reproduction - croissance
La femelle pond généralement 4 oeufs, les deux parents se relaient pour les couver.
L'incubation dure de 22 à 25 jours.
Une journée après l'éclosion, les petits se dispersent hors du nid, et commencent à se nourrir eux-mêmes sous la surveillance des parents, pendant environ un mois.

Longévité : 17 ans
Haut de page Page précédente