Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Choucas des tours
 choucas des tours
(Corvus monedula)
Espèce protégée
index Page précédente
Le choucas des tours est un petit corvidé à bec court, il a le statut de nicheur sédentaire, migrateur, hivernant.
Présentation morphologie
Il mesure environ 32 cm pour une envergure de  64 à 72 cm et un poids variant entre 220 et 270 g.

Sa taille est bien inférieure à celle de la corneille noire et du corbeau freux.
Ses ailes courtes lui donnent une allure générale assez trapue, son plumage est presque entièrement noir, mais légèrement plus clair et plus brillant sur les flancs et la poitrine, ses joues et sa nuque sont nettement grises, son bec est court.
Le plumage des juvéniles est terne et bien moins contrasté.
Les deux sexes sont rigoureusement identiques.

Son vol est direct, ses battements d'ailes sont plus rapides que ceux des autres corvidés.
Présence sur le territoire français
Le choucas des tours est présent en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
C'est un oiseau sociable, vif et bruyant, il signale sa présence par ses cris aigus très différents des autres corvidés.
Il se remarque perché sur les points surélevés d'où ils domine le paysage : falaises, carrières, clochers, tours, ruines, châteaux, grands arbres, qu'il occupe également pour la nidification.

Toutefois, son nourrissage s'effectue dans les prairies et les champs, on le retrouve en plaine et dans les montagnes jusqu'à 1200 mètres d'altitude.

Le choucas des tours niche généralement en petites colonies.
Le soir, il se rassemble en dortoirs, dans de grands arbres, parfois par plusieurs centaines d'oiseaux pour passer la nuit.

Grégaire, il recherche sa nourriture en groupe, principalement à terre.
Il est omnivore, avec quelque préférence pour les produits végétaux. Le choucas des tours ne dédaigne pas la nourriture carnée, il mange des céréales, des fruits, des légumes, des insectes, des escargots, des grenouilles, des oeufs et même des oisillons.

Les couples sont unis pour la vie et ils sont presque toujours réunis.

Le nid est construit  par les deux parents dans une cavité de roche, de vieux mur ou d'arbre.
C'est une sorte d' entassement de branchettes et d'herbes, garnis de laine, de crins, de plumes, de chiffons.
Reproduction - croissance
La période de nidification se déroule en avril et en juin.
La femelle pond  3 à 7 oeufs, l'incubation dure 16 à 18 jours.
Les jeunes sont nourris par les deux parents, ils volent à l'âge de 1 mois.

Longévité : 14 ans
Haut de page Page précédente