Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Cigogne noire
 cigogne noire
(Ciconia nigra)
Espèce protégée
index Page précédente

Echassier vivant près des eaux douces, légèrement plus petite que la cigogne blanche, elle a le statut de nicheur rare, migrateur, hivernant occasionnel.
Présentation - morphologie
La cigogne noire mesure 95 à 100 cm, pour une envergure variant de  185 à 200 cm, et un poids de  3000 g.
Elle se distingue de la cigogne blanche par sa couleur en grande partie noire, à l'exception du bas de la poitrine et du ventre.
Ses pattes sont longues, son cou est long , son bec est très allongé, son corps élancé.

Les deux sexes sont semblables, la cigogne noire juvénile a la tête et le cou marron tacheté de blanc, les parties supérieures sont marron avec des tons plus clairs et de légers reflets brillants, la partie inférieure de la poitrine et l'abdomen sont blancs.

En vol la cigogne noire bat lentement des ailes, tenant le cou et les  pattes tendus, son vol est puissant et régulier. Plus agile que la cigogne blanche, elle bat des ailes plus rapidement.
Présence sur le territoire français
Espèce présente en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
La cigogne noire se reproduit sur les basses terres ou à moyenne altitude, dans des forêts abritant des cours d'eau, des eaux dormantes, ou des marais. 
Elle  privilégie les marais, les prairies humides et les roselières.

La cigogne noire se nourrit de poissons, de batraciens, d' insectes, de coquillages, de crabes, de petits reptiles, d' oiseaux,  d'oeufs et de mammifères.
Dans les eaux peu profondes, la cigogne noire sonde l'eau avec son bec, attrapant sa proie en la transperçant de son bec tranchant.

La cigogne noire occupe le nid des années précédentes, il est édifié entre 10 et 15 mètres du sol, généralement dans un épais bosquet de hêtres, chênes et pins, parfois sur une corniche des falaise, toujours près de l'eau. 
Les deux parents participent à la construction, confectionnant un amas volumineux de matériaux trouvés sur place, branches et branchettes, tapissé de mousse, d'herbe et de feuilles, amalgamées avec de la terre.
Reproduction - croissance
La femelle pond 3 à 5 oeufs blancs.
L'incubation dure de 38 à 42 jours,  assurée par le couple.
Les jeunes sont nourris par les deux parents  par régurgitation de la nourriture dans le nid.
Ils quittent le nid aux alentours de 65 à 70 jours et atteignent  leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans.

Longévité : 18 ans
Haut de page Page précédente