Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Circaète Jean le Blanc
 circaete jean le blanc
(Circaetus gallicus)
Espèce protégée
index Page précédente
Le circaète Jean le Blanc est un rapace qui se rencontre en Europe, en Asie et en Afrique.
Il a le statut de nicheur, migrateur.
Présentation - morphologie
Le circaète Jean le Blanc mesure de 60 à 67 cm pour une envergure  de: 170 à 185 cm et un poids variant entre 1200 et 2300 g.

Sa taille, sa silhouette, son allure générale sont proches de celles de la buse variable ou de la  bondrée apivore.
Son plumage est brun uniforme par dessus, contrastant avec les parties inférieures qui sont blanches, mouchetées de brun, sa tête est large et plus sombre, elle apparaît comme disproportionnée par rapport au reste du corps.
 
Les deux sexes sont semblables, toutefois, la femelle est un peu plus grande que le mâle.
Les jeunes ressemblent aux adultes,  mais ils sont plus pâles, avec la nuque plus blanche, la gorge et la poitrine sont brun roux clair, le reste des parties inférieures est blanc, légèrement teinté de brun, les yeux sont jaunes très brillants, la cire et les pattes sont gris pâle.
Ils obtiennent le plumage adulte à 18 mois.

Le circaète Jean le Blanc, en vol stationnaire, appelé également vol du saint-esprit, laisse fréquemment pendre ses pattes,  tête baissée pour regarder au sol et chercher une proie.
Présence sur le territoire français
Espèce présente en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
Le circaète Jean le Blanc  fréquente les zones semi-désertiques, les sols couverts de broussailles alternant avec les pierrailles, les paysages de garrigue et de maquis, il peut aussi vivre en moyenne montagne ou dans les milieux de bocage très ouvert.

Le circaète Jean le Blanc vole à une altitude d'une trentaine de mètres lorsqu'il chasse. On peut aussi le voir s'élancer en piqué sur une proie depuis une hauteur importante.

Le circaète Jean le Blanc se nourrit essentiellement reptiles, couleuvres, vipères, orvets, lézards.
Il avale ses proies la tête la première. 

Les  couples reviennent chaque année aux mêmes endroits pour se reproduire, reconstruisant le nid peu de temps après leur arrivée.

Le nid du circaète Jean le Blanc est construit à une hauteur variant entre 6 et 30 mètres du sol, il mesure environ 50 cm de diamètre pour 20 cm d'épaisseur, il est fait de rameaux de bois, l'intérieur est tapissé de feuilles  ou d'aiguilles de pins.
Reproduction croissance
La femelle pond un seul oeuf presque sphérique, blanc uni.
L'incubation dure environ 45 jours, assurée par la femelle nourrie par le mâle, celui-ci restant à proximité du nid pour surveiller, quand il ne chasse pas.

A deux mois, avec d'énormes efforts, le petit est capable d'avaler de grandes couleuvres.
Pendant un mois et demi, la femelle dort avec le jeune dans le nid, pour le protéger de la pluie et du soleil.
Le jeune abandonne le nid à l'âge de 60 à 70 jours, mais il reste dépendant de ses parents qui font son apprentissage.
La famille reste unie jusqu'à la migration qui commence à la fin de l'été ou au début de l'automne.Il sera capable de se reproduire vers l'âge de 3 ou 4 ans.

Longévité : 17 ans
Haut de page Page précédente