Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Corbeau freux
 corbeau freux
(Corvus frugilegus)
Espèce nuisible
index Page précédente
Le corbeau freux a le statut de nicheur, sédentaire, migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
Il mesure environ 45 cm, pour une envergure de 81 à 94 cm et un poids qui varie de  390 à 520 g.

Son plumage est entièrement noir, la confusion avec la corneille noire est toujours possible mais deux critères permettent une identification indiscutable : chez le freux adulte, le bec est droit et laisse apparaître la peau blanchâtre à la base, son plumage renvoie un éclat métallique violet ou bleuâtre alors que celui de la corneille noire a des reflets verts ou rouges, des plumes hirsutes recouvrent le haut des pattes noires.
Le mâle et la femelle sont rigoureusement identiques.
Présence sur le territoire français
Espèce présente en France à l'état sauvage.
Moeurs et habitudes
Très largement présent dans nos régions tempérées, il occupe tous les types de paysages, campagnes cultivées avec bosquets, plantations de peupliers, champs, prairies et grands arbres mais aussi dans les parcs et dans les agglomérations.

Le corbeau freux est un migrateur partiel qui se déplace presque toujours en groupe.
Il se regroupe en dortoirs, certains  peuvent abriter jusqu'à 200 000 individus.
C'est une espèce très grégaire, les couples solitaires et les petits groupes lâches sont vraiment exceptionnels.
En automne et en hiver, ils forment de grandes troupes qui se regroupent la nuit en "dortoirs" situés dans les grands arbres où ils s'agglutinent par centaines ou par milliers. A l'approche du printemps, les freux abandonnent cette concentration pour reprendre leurs habitat à proximité de leurs zones de nourriture.
A l'aube, les groupes de corbeaux freux partent en quête de leur nourriture,  parcourant parfois des dizaines de kilomètres.
Dans les champs  ils pillent les semences d'automne, les semis lors de la levée, et de façon générale toutes les cultures céréalières, les vergers, les jardins. A cette nourriture, ils ajoutent, au gré de leur quête les différents insectes, ou petits mammifères qu'ils peuvent rencontrer. Au printemps, au moment de la nidification des oiseaux, fréquemment ils pillent les nid des autres espèces, mangeant oeufs ou oisillons.

Le corbeau freux établit ses colonies à la cime de feuillus, généralement à proximité d'un point d'eau.
Le nid est construit à grande hauteur dans un peuplier, un chêne, un platane ou un marronnier, il est fait de branches, d'herbes sèches, garni de mousse.
Reproduction - croissance
La femelle pond généralement de 3 à 5 oeufs vert ou bleu clair, tachés de gris.
L'incubation dure de 17 à 20 jours, les jeunes sont nidicoles, ils ne s'envolent qu'au bout d'environ 35 jours après l'éclosion.

Longévité : 20 ans
Haut de page Page précédente