Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Courlis cendré
 courlis cendre
(Numenius arquata)
Espèce gibier
index Page précédente
Le courlis cendré est le plus grand des limicoles européens, de la famille des bécassins, il a le statut de nicheur, migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
Le courlis cendré mesure de  50 à 60 cm, pour une envergure  de 80 à 100 cm, et un poids compris, pour la femelle entre 650 et 950 g, et pour le mâle entre 575 et 800 g.

Il se distingue par son long bec incurvé vers le bas, ses longues pattes sont gris-bleu, terminées par 4 doigts, c'est un oiseau marcheur.
Son plumage est moucheté, strié de gris, roux, brun, fauve et blanc.
Son croupion blanc est bien visible au vol, son corps est plus grand que celui du courlis corlieu, son bec est également plus long.
La femelle du courlis cendré est plus grande avec le bec plus long que celui du mâle.
Le juvénile possède le bec plus court et moins arqué, l'ensemble de son plumage est plus brun-clair.

Le vol du courlis cendré est direct et soutenu.
Présence sur le territoire français
Le courlis cendré est présent en France à l'état sauvage de la Bretagne à l'est du pays et aussi en Gascogne .
Moeurs et habitudes
Le Courlis cendré vit indifféremment sur des terrains secs ou humides, à l'intérieur des terres ou sur le littoral avec une préférence pour les tourbières et  les landes de faible altitude.

Vers fin du mois de février il regagne sur son territoire de nidification, l'été venu, les courlis se rassemblent en troupes et se dirigent principalement vers les côtes, à la mauvaise saison, une partie de la population migre vers le sud.
Craintif, toujours sur leur garde, le courlis cendré fuit à la  moindre alerte.

Le courlis cendré quête sa nourriture à découvert dans les limons et dans les vasières.
Il sonde la vase  avec son long bec, particulièrement adapté à la capture de vers et de mollusques . L'extrémité de son bec est doté de cellules très sensibles au toucher lui permettent de localiser ses proies.
Il varie parfois sa nourriture de baies et de graines de céréales, mais aussi dans les secteurs de pâturages où il niche, il  consomme les insectes, vers, lombrics qu'il peut y trouver.

Le courlis cendré niche dans les prairies herbeuses, de préférence de faible hauteur; le nid est généralement construit dans un endroit sec à végétation basse, garni d'herbes sèches ou de bruyère.
Reproduction - croissance
La femelle effectue une ponte annuelle en avril-mai de 3 à 5 oeufs beiges, bruns ou olive tachetés de brun plus  foncé.
L'incubation dure 26 à 29 jours, assurée par les deux parents.

Les petits sont nidifuges, ils se nourrissent seuls après quelques jours seulement, ils ne prendront leur envol qu'au bout de 30 à 38 jours.

Longévité : 32 ans
Haut de page Page précédente