Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Echasse blanche
 echasse blanche
(Himantopus himantopus)
Espèce protégée
index Page précédente
L'échasse blanche a un habitat assez vaste. On peut la trouver en Australie, en Amérique Centrale et du Sud, en Afrique, Asie, certaines parties de l'Amérique du Nord, en Eurasie, à Hawaï et aux Philippine.
Elle a le statut de nicheur, migrateur, hivernant rare.
Présentation - morphologie
L'échasse blanche mesure de 35 à 40 cm pour une envergure de 65 à 84 cm et un poids de  160 à 200 g.

Elle a le plumage noir et blanc avec les ailes, le haut du dos et l'arrière du cou entièrement noirs, les parties inférieures sont blanches, avec un collier blanc contrastant avec le dos et la nuque noirs.
La  face est blanche, le sommet de la calotte est noir, les yeux sont rouges, le bec est long, fin, droit et noir, les  pattes sont longues,  les doigts sont rougeâtre-rose.

Les deux sexes sont presque semblables, mais la femelle est brunâtre alors que le mâle est plus noir avec des reflets verdâtres brillants.

Le juvénile est plus clair que l'adulte, avec le dessus de la calotte et l'arrière du cou gris,  les parties supérieures plus brunâtres avec d'étroits lisérés  chamois clair.
Ses pattes sont grisâtre-rosé.

L'échasse blanche a un vol direct, rapide, avec de rapides battements d'ailes, les pattes dépassent de 20 cm en arrière de la queue, le cou est légèrement tendu.
Elle vole souvent assez bas, sauf en migration où elle peut voler à haute altitude.
Présence sur le territoire français
L'échasse blanche est présente en France à l'état sauvage, sur le littoral, de l'atlantique de la Manche, de la Méditerranée, et parfois dans l'intérieur du pays.
Moeurs et habitudes
L'échasse blanche vit principalement près des marais d'eau douce et salée, et dans les vasières, les lacs peu profonds, les lagunes côtières, les champs inondés et les rizières.
Ses très longues pattes lui permettent de marcher dans des eaux plus profondes que les autres oiseaux aquatiques, elle nage rarement pour se nourrir.

L'échasse blanche se nourrit généralement dans les eaux peu profondes, pataugeant et capturant des proies, toutefois, elle peut  également plonger la tête sous la surface pour saisir sa proie.
Elle picore aussi sa nourriture dans le sable ou dans l'eau, marchant rapidement, à grands pas, ou en pataugeant dans l'eau.
Bien adaptée à la vision nocturne, elle peut se nourrir pendant les nuits noires.

Lors des migrations on la remarque souvent en groupes de 10 à 20 oiseaux, parfois avec d'autres espèces d'échassiers.

L'échasse blanche niche en petites colonies de 2 à 50 couples environ, parfois en colonies mixtes avec des avocettes. Les couples formés défendent vigoureusement leur nid, leur territoire et leur progéniture.

L'échasse blanche se nourrit d'insectes aquatiques, de vers, de têtards, de larves, de mouches, de crustacés, de mollusques et d'araignées.

Le nid de l'échasse blanche est fait d'herbes et de laîches, il est construit dans un cratère peu profond gratté dans le sol, ou sur un amas de végétaux, au dessus de l'eau sur des herbes aquatiques, ou sur la rive.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 oeufs vers mai juin.
L'incubation dure environ 25 jours, assurée par les deux parents.
A la l'éclosion, les poussins sont couverts de duvet foncé, avec des taches grises ou brun noirâtre,  et les parties inférieures sont blanches.
Les poussins sont nidifuges, nourris par les deux parents, ils quittent le nid pour aller se cacher dans la végétation environnante.
Ils prennent leur premier envol vers 4 semaines, ils deviennent indépendants 2 à 4 semaines plus tard.
Haut de page Page précédente