Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Faucon hobereau
 faucon hobereau
(Falco subbuteo)
Espèce protégée
index Page précédente


Le faucon hobereau est un rapace qui niche dans le Paléarctique Occidental, à travers l'Asie, jusqu'à Hokkaido au sud. Il hiverne en Afrique Tropicale, au sud de l'équateur.

Il a le statut de nicheur, migrateur, hivernant occasionnel.

Présentation - morphologie
Le faucon hobereau mesure de 28 à 36 cm  pour une envergure de 70 à 85 cm  et un poids, pour la    femelle de 140 à 340 g, et pour le mâle de 130 à 230 g.

De la taille du faucon crécerelle, le faucon hobereau est plus élancé, sa queue est plus courte et ses ailes sont en forme de faucille, ce qui lui donne une silhouette de martinet.

Le faucon hobereau adulte a les parties supérieures, les ailes et la queue gris-ardoise, la tête, le tour des yeux et la moustache sont brun noirâtre, sa nuque montre une étroite bande blanche, parsemée sur les bords de quelques plumes, les rectrices centrales sont barrées de roux,  les joues et la gorge sont blanches.
Les parties inférieures sont blanchâtres ou brun très clair, rayées de noir ou de brun foncé.
Les yeux sont brun foncé, la cire et le cercle oculaire sont jaunes, le bec est bleuté, avec la pointe supérieure noire.
Les pattes et les doigts sont jaunes.
En vol, on distingue très nettement la culotte et le début des sous-caudales de couleur rousse.

Les deux sexes sont pratiquement semblables,  toutefois la femelle est plus grande que le mâle, elle a le dos et les couvertures alaires plus brunes, la culotte rousse est rayée de noir, rarement chez le mâle.

Les immatures sont brun foncé sur le dessus, avec des plumes sombres sur la tête, les parties inférieures sont brun- jaunâtre, rayées de noir, sur le dos et les ailes, les liserets des plumes sont brun-roussâtre, les joues sont brun- jaunâtre, la couleur de la queue et de la culotte sont plus ternes que chez l'adulte.
Le plumage adulte n'apparaît qu'au cours de la troisième année.
Présence sur le territoire français
Ce migrateur revient en France au mois d'avril de ses quartiers d'hiver sud-africains en savane arborée.  Il est présent sur tout le territoire.
La migration débute en août, culmine en septembre. Les derniers peuvent être observés en octobre.
Moeurs et habitudes
Le faucon hobereau est un rapace très discret et très mobile, il fréquente les lisières de bois ou boqueteaux, de préférence dans les zones humides, les terrains découverts, les landes, les prés et les champs.

Le faucon hobereau se nourrit d'insectes volants, d'étourneaux, d'hirondelles prises au dortoir, martinets, et dans nos campagnes tous les oiseaux   jusqu'à à la taille d'une grive.
Les rongeurs et les petits mammifères, jusqu'à la taille du lapereau font également partie de son régime.

Il chasse à n'importe quelle heure du jour, sur des zones découvertes, surgissant brusquement de derrière une haie ou un bâtiment, surprenant ainsi ses proies qui, prises de vitesse n'ont que peu de chance de survivre.
 
Le faucon hobereau se reproduit dans les régions chaudes, les zones humides et les landes. Il niche aussi dans les forêts avec clairières. Au printemps, environ un mois avant la ponte, les faucons hobereaux occupent leur territoire et le défendent énergiquement,  dès les premiers jours de juin, il a choisi un nid, généralement un ancien nid de corvidé, buse ou épervier.
Il ne construit jamais de nid, restaurant l'ancien nid avant la ponte.
Reproduction - croissance
La femelle pond 2 à 3 oeufs courant juin.
Les oeufs sont brun-jaunâtre, la coloration varie au cours de l'incubation qui dure environ 28 jours, assurée par la femelle seule, nourrie par le mâle  qui la remplace le temps qu'elle mange la proie qu'il lui a apportée.
A l'éclosion, les poussins  sont couverts de duvet épais, brun très clair dessus, et blanc dessous. Puis quelques jours après, vient le second duvet qui ressemble à de la bourre grisâtre.

La femelle couve les poussins constamment pendant la première semaine, toujours alimentée par le mâle. Les jeunes se développent rapidement, ils peuvent se nourrir seuls vers 18-20 jours, mangeant les proies apportées par les parents.
Les premières plumes apparaissent au bout de 12 à 13 jours, et leur couvre le corps au bout de 24 jours.
Ils quittent le nid vers 28 à 31 jours, volant aux abords du nid, toujours nourris par les adultes, agrandissant progressivement leur zone d'activité et leur indépendance naissante.

Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle à deux ans, pour certaines femelles issues de nichées précoces, parfois  la première année.

Longévité : 11 ans
Haut de page Page précédente