Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Fou de bassan
 fou de bassan
(Morus bassanus)
Espèce protégée
index Page précédente
Le fou de bassan est un oiseau pélagique parcourant l'hémisphère nord, présent en Atlantique, en mer du Nord, dans la Manche, en Méditerranée. Visible  en haute mer, il se rapproche des côtes en été, le principal site de nidification en France reste les Sept îles, côtes d'Armor, il a le statut de nicheur,  migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
Le fou de bassan mesure de 88 à 100 cm pour une envergure de 165 à 180 cm et un poids de 2800 à 3200 g.

C'est un grand oiseau de mer au corps blanc, aux bouts des ailes noirs, et tête jaune, son bec est gris et ses pattes sont  noires.
La coloration jaune est plus importante en période nuptiale.
Le mâle et la femelle sont identiques.

Les fous de bassan immatures et juvéniles présentent  un plumage et une coloration évoluant énormément durant leurs premières années. Le juvénile est noir, légèrement moucheté, son plumage s'éclaircit ensuite progressivement en blanc, d'abord le ventre, puis les ailes.
Les jeunes ont un bec noir.
Présence sur le territoire français
Le fou de bassan est présent en France à l'état sauvage, survolant rarement les terres, il se rencontre principalement sur les côtes bretonnes.
Moeurs et habitudes
Le fou de bassan vit solitaire ou  en groupes épars en hiver, mais il forme d'énormes colonies l'été.

En vol, c'est un très bon planeur, capable de parcourir jusqu'à 200 km pour aller pêcher ! Il voyage de façon solitaire ou en groupes, souvent en formation en V.

Le fou de bassan tire son nom de son comportement de plongeur.
Il repère les  bancs de poissons au vol, puis il plonge en piqué d'une hauteur de 30 mètres parfois, atteignant souvent des profondeurs de  6 à 7 mètres, passant sous le banc de poissons, pour remonter vers la surface en traversant le banc de poissons pour capturer sa proie au passage.

Lorsqu'il arrive en surface, sa proie est généralement déjà engloutie.

Les couples sont unis à vie, ils se forment vers 5 à 6 ans, lorsque l'oiseau devient mature.
Durant leurs premières années, les jeunes sont des solitaires, grands voyageurs, ils vivent en  colonie,  avant de se trouver une compagne.

Les jeunes passent leur première migration le long des côtes africaines, de la Méditerranée à l'équateur, les adultes s'éparpillent au large, de préférence vers le nord de l'Ecosse.

Essentiellement piscivore, il engloutit de 400 à 700 g de poissons par jour généralement des maquereaux, sprats, sardines...

Le fou de bassan construit son nid sur  les îles un peu éloignées du continent, en colonies. Il a besoin d'une falaise pour faciliter son envol, critère déterminant pour la création de nouvelles colonies.

La réserve des Sept îles en côtes d'Armor  accueille sur l'île Rouzic près de 16.000 couples. Les couples s'y retrouvent dès la fin de l'hiver, reprenant possession de leurs nids respectifs.

Les nids sont constitués par un monticule fait d'algues et de débris divers.
Reproduction - croissance
La femelle pond un seul oeuf, courant avril-mai, qu'elle couve entre ses grandes pattes palmées.
L'incubation dure 40 jours.

Le poussin éclot en juin, il va être nourri par ses parents pendant 12 semaines, il acquiert d'abord un duvet blanc qui prend un aspect peluche au bout de 4 à 5 semaines, puis vient son plumage noir de juvénile.

A 12 semaines, le petit pèse jusqu'à 4 Kg, il quitte la colonie, se tournant vers la mer, il y apprendra le vol, la pêche, la survie.
Deux semaines plus tard, vivant de ses réserves alimentaires, son poids aura diminué, il pourra prendre ses premiers envols.

80% des jeunes meurent lors de la première année. On peut  estimer que durant sa vie, un couple donnera en moyenne naissance à 3 futurs adultes, les autres jeunes étant éliminés par la sélection naturelle.

Longévité : 21 ans
Haut de page Page précédente