Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Fuligule milouinan
 fuligule milouinan
(Aythya marila)
Espèce gibier
index Page précédent

Le fuligule milouinan est un habitant des étangs et des lacs de la toundra et de la taïga voisine. En hiver, il habite le littoral marin, les estuaires et les baies abritées où les rassemblements peuvent être importants sur les sites nourriciers.
Cette espèce migre tard, quelquefois juste avant la prise des glaces.
Il a le statut de migrateur, hivernant.

Présentation - morphologie
Le fuligule milouinan mesure de 42 à 47 cm pour une  envergure de 65 à 75 cm et un poids de 750 à 1350 g.
Il a une silhouette massive, un bec large et un crâne arrondi.

Le mâle fuligule milouinan possède une tête, une poitrine et un arrière du corps noirs contrastant particulièrement avec le dessus gris, le ventre et les flancs blancs.

La femelle est brun terne avec un large anneau blanc à la base du bec, quelques discrètes taches blanches sont présentes à proximité du bec.
Les juvéniles se caractérisent par une absence de blanc à la tête, ce qui entraîne parfois la confusion avec le fuligule morillon.

Le fuligule milouinan vole en bandes serrées, en formation  plutôt irrégulière.
Présence sur le territoire français
Espèce présente en France à l'état sauvage en faible densité sur les côtes bretonnes et normandes, dans le nord et dans l'est du pays, et parfois, très occasionnellement plus au sud.
Moeurs et habitudes
Le fuligule milouinan est un canard plongeur très actif, même en grosse mer. Il peut plonger jusqu'à 6 mètres de profondeur et rester immergé pendant près d'une minute.

Bien que ce fuligule soit réputé omnivore, les plus grosses concentrations hivernales pouvant compter plusieurs milliers d'oiseaux s'observent dans les régions fortement peuplées de mollusques, de moules, etc...

Son alimentation est fortement liée à ses lieux d'habitat, et à la saison, elle est faite de végétaux et d'insectes. En hiver, la proportion de mollusques, crustacés et vers marins devient plus importante.

Son nid est un simple creux  à l'abri de la végétation, garni d'herbes et du duvet de la femelle.
Reproduction - croissance
La femelle pond 8 à 11 oeufs.
L'incubation dure entre 26 et 28 jours, assurée par la femelle seule.

Longévité : 13 ans
Haut de page Page précédente