Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Fuligule morillon
 fuligule morillon 2
(Aythya fuligula)
Espèce gibier
index Page précédente
Canard plongeur d'eau douce, le fuligule morillon est rarement observé en mer, sauf pendant les migrations ou pendant les grands froids. Présent dans les régions tempérées d'Eurasie, il est sédentaire en Europe Occidentale seulement. Ailleurs, il est migrateur, nichant jusqu'en Laponie et hivernant jusqu'en Ethiopie.

Il a le statut de nicheur, migrateur partiel, hivernant.
Présentation - morphologie
Le fuligule morillon mesure de 40 à 47 cm pour une envergure de 67 à 75 cm et un poids de 550 à 900 g.

Le mâle dans son ensemble est noir, avec les  flancs et le ventre blancs, une huppe noire pend sur la nuque, le bec est gris avec l'extrémité noire, séparée par une fine ligne blanche, les pattes palmées sont grises.

fuligule morillon

La femelle a un plumage brun sombre dessus et brun plus clair dessous, un bec et des yeux de même couleur avec la  crête plus courte que le mâle. On remarque parfois une tache blanche à la base du bec.
En vol, les deux sexes montrent une barre alaire blanche.
Présence sur le territoire français
Espèce présente en France à l'état sauvage
Moeurs et habitudes
Le fuligule morillon fréquente les étangs, les lacs, les rivières lentes et les fleuves. Il se rapproche parfois des villes où on le retrouve principalement sur les grandes pièces d'eau des parcs ou a proximité des ponts qui enjambent les cours d'eau.

Il est sociable, même en période de reproduction son nid est souvent proche de celui de mouettes et de sternes.
 
Ce canard plongeur trouve la plupart de sa nourriture sous la surface. Son immersion dure généralement entre 10 et 20 secondes, il peut descendre jusqu'à 7 mètres de profondeur.

Son régime est mixte, d'une part des mollusques bivalves comme les moules d'eau douce, des petits poissons, des crustacé et des insectes aquatiques, d'autre part des végétaux et des graines, des céréales qu'il trouve  dans la végétation proche.

Le fuligule morillon change de partenaire chaque année. Les couples se forment à la fin de l'hiver ou au début du printemps, certains oiseaux s'apparient avant la migration, d'autres le font en arrivant sur les lieux de nidification.

Le nid est une petite plate-forme d'herbe et de roseaux garnie de duvet, située près de l'eau, à terre dans la végétation herbacée.
Reproduction - croissance
En mai-juin, la femelle pond de 6 à 11 oeufs.

L'incubation dure entre 23 et 28 jours assurée par la femelle seule.

Les canetons sont nidifuges et quittent rapidement le nid.
L'envol s'effectue  au bout de 40 à 45 jours après l'éclosion.
On ne compte qu'une seule ponte par an. Le fuligule atteint sa maturité sexuelle au bout d'un ou deux ans.

Longévité : 15 ans
Haut de page Page précédente