Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Grèbe huppé
 grebe huppe
(Podiceps cristatus)
Espèce protégée
index Page précédent
Le grèbe huppé est surtout sédentaire, migrant partiellement. Lorsque le gel fige les eaux douces, les grèbes huppés des régions nordiques descendent hiverner dans les estuaires et le long des côtes sableuses. Au printemps, ils regagnent les eaux continentales pour  y nicher.
Présentation - morphologie
Le grèbe huppé mesure de 46 à 50 cm pour une envergure de 85 à 90 cm et un poids de 750 à 1200 g.

grebe huppe2

C'est le plus grand des grèbes, il est facilement reconnaissable à sa huppe noirâtre et double, et au printemps, à la collerette de plumes rousses et noires ornant les côtés de la tête.

Son cou est mince, ses joues sont blanches, ses pattes sont  palmées, chaque doigt restant  indépendant , son bec assez long est pointu, droit, rosé et noir.

En période de nidification les adultes portent une double huppe et des oreillettes brunes encadrant la tête.
Présence sur le territoire français
Le grèbe huppé est présent en France à l'état sauvage sur la quasi totalité du territoire.
Il a le statut de nicheur,  migrateur, hivernant.
Moeurs et habitudes
Le grèbe huppé est un oiseau assez peu farouche, vivant sur les étangs, les cours d'eau lents, les marais, les lacs, les réservoirs artificiels, les gravières inondées, les estuaires.

Excellent nageur, excellent plongeur, il peut descendre jusqu'à 20 m de profondeur pendant une durée pouvant atteindre 3 minutes, et parcourir plusieurs dizaines de mètres sous l'eau pour attraper sa nourriture ou fouillant la vase de son bec.

Le grèbe huppé se nourrit surtout de petits poissons, de larves d'insectes, de crustacés et de mollusques, grenouilles, auxquels il ajoute quelques végétaux, algues.

Il niche entre avril et juillet dans les bordures de roseaux où il cache son nid sur un fond vaseux, arrimé à une souche ou à un paquet de végétaux entremêlés. Celui-ci est fait de végétaux, roseaux et joncs et d'algues. Toutefois il est apte à flotter en cas de montée des eaux.
Reproduction - croissance
La femelle pond de 3 à 6 oeufs blancs qui virent plus tard au brun.
L'incubation dure environ 28 jours assurée par les deux parents.
Les jeunes sont capables de nager sitôt après l'éclosion, ils restent dépendants de leurs parents plusieurs semaines, tant qu'ils ne sont pas aptes à s'alimenter seuls.

Longévité : 10 ans
Haut de page Page précédente