Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Grèbe jougris
 grebe jougris
(Podiceps grisegena)
Espèce protégée
index Page précédente

Le grèbe jougris est une  espèce d'Europe Centrale et de l'est.

Présentation - morphologie
Il est plus trapu que le grèbe huppé, il mesure 40 à 50 cm pour une envergure de 77 à 85 cm et un poids de 700 à 900 g.

En plumage inter nuptial, le grèbe jougris a le dessus du corps sombre, les flancs, le haut de la poitrine, la nuque et les joues gris, le bas de la poitrine, la gorge, et les parties derrière les joues blancs, la calotte et le masque sur l'oeil noirs, le  bec est long et pointu, sa base est jaune et la pointe sombre.
Les colorations de la tête, et en particulier des joues et du bec, sont les principaux critères distinctifs avec le grèbe huppé, le grèbe à cou noir et l'esclavon en plumage hivernal.
Présence sur le territoire français
Le grèbe jougris hiverne dans le nord de la France, il a le statut de migrateur partiel.
Moeurs et habitudes
Le grèbe jougris se reproduit sur les étangs de petite taille riches en végétation aquatique. En hiver, on le trouvera également sur les lacs, les lagunes, et dans les baies.

Le grèbe jougris se nourrit essentiellement de poissons en hiver et d'insectes en été qu'il attrape en plongeant comme les autres grèbes.

La nidification s'effectue en couples isolés ou en petites colonies.
Il construit son nid dans des végétaux hélophytes , c'est un amas flottant de débris, feuilles et tiges de  roseaux.
Le couple produit en général une ou deux pontes annuelles.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 à 5 oeufs.
L'incubation dure de 22 à 25 jours assurée par les deux parents.
Les jeunes sont nidifuges, durant les premières semaines, les adultes les transportent sur leur dos, les entraînant parfois dans leur plongée.
Les jeunes prennent leur envol vers 10 semaines.
Haut de page Page précédente