Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Grive draine
 grivedraine
(Turdus viscivorus)
Espèce gibier
index Page précédente
La grive draine appelée aussi "grosse grive" est la plus volumineuse des quatre variétés de grives européennes,  elle passe toute l'année dans nos région et y niche.
Présentation - morphologie
La draine mesure environ 27 cm pour une envergure de 42 à 47,5 cm et un poids de 110 à 140 g.

Son identification est aisée : de grande taille, son dos est gris-fauve uniforme et sa  poitrine blanchâtre est parsemée de petites taches noires.
Au vol, les couvertures sous-alaires, blanc pur, prennent un aspect argenté permettant au premier coup d'oeil la détermination de l'espèce.
Aucun dimorphisme sexuel n'est visible.

Le vol de la grive draine est onduleux. En vol on remarque facilement le blanc caractéristique du dessous des ailes.
Présence sur le territoire français
La grive draine est commune en France, elle fréquente les parcs, les bois ouverts et les vergers, les friches. C'est une nicheuse solitaire.
Moeurs et habitudes
Elle fréquente volontiers en troupes lâches les prés à herbe rase et les champs dénudés. En automne, à partir d'octobre , la grive draine nous quitte par groupes, quelques-unes hivernent chez nous, en fonction des rigueurs hivernales. Celles qui ont migré nous reviennent très tôt dès le printemps engagé.

La grive draine se nourrit de fruits et de baies, de graines, d' insectes, de larves, de vers de terre, d' escargots, de limaces. 

Les deux parents construisent dans un arbre un gros nid fait de ramilles, fait d'herbe, de mousse et de terre.
Reproduction - croissance
Entre février et juin la femelle pond généralement 4 oeufs bleu pâle ou chamois avec des marbrures brun rouge.
L'incubation dure 13 ou 14 jours, assurée par la femelle seule.
Les jeunes, nourris par les deux parents, volent vers 14 à 16 jours.

Longévité : 11 ans
Haut de page Page précédente