Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Héron garde boeuf
ou garde boeuf aigrette
 gardeboeuf aigrette
(Bubulcus ibis)
Espèce protégée
index Page précédente

Le héron garde boeuf  ou garde boeuf aigrette est originaire de l'Afrique, très courant au Kenya ou en Tanzanie, on le rencontre actuellement sur tous les continents excepté à proximité des cercles polaire, il est courant dans la péninsule ibérique et le sud de la France et on peut l'apercevoir occasionnellement dans le reste de l'Europe.

Présentation - morphologie
Le héron garde boeuf mesure de 48 à 55 cm pour une envergure de 90 à 98 cm et un  poids de 300 à 400 g.
Cet échassier est légèrement plus petit que l'aigrette garzette, on le connaît sous deux plumages différents :

Le plumage nuptial où il arbore des plumes orangées sur la tête, le dos et la poitrine, son bec est jaune et ses pattes rougeâtres.

Le plumage d'hiver où son plumage est entièrement blanc, son bec est orange, ses pattes verdâtres et sombres.

Entre les deux phases, le mâle subit une mue totale à la fin de l'automne.
Ce héron de petite taille donne la curieuse impression d'être bossu car, lorsqu'il est perché, il rentre le cou dans les épaules,  le garde boeuf diffère des autres hérons par sa silhouette massive et son bec court.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile ressemble aux adultes en hiver, mais il a le bec et les pattes noirs, devenant clairs très rapidement.

En vol il bat lentement des ailes, la tête repliée en arrière et les pattes tendues, son vol est puissant et régulier.
Présence sur le territoire français
Le héron garde boeuf est  présent en France à l'état sauvage, en Camargue, dans les Landes et en Alsace.
Il a le statut de  nicheur, migrateur, hivernant. 
Moeurs et habitudes
Le héron garde boeuf est un échassier vivant près des eaux douces, de taille moyenne, il adore la compagnie des bovins dans les prés, où on le remarque parfois débarrassant les animaux de leurs parasites.

La présence du garde boeufs n'est pas forcément liée au milieu aquatique. Il peut  séjourner assez longtemps en terrain sec et à proximité des agglomérations par exemple.

Son régime est  insectivore et piscivore .
Les insectes ne représentent pas son menu exclusif, il convient de rajouter les grenouilles, lézards petits serpents, petits poissons, têtards, etc  qu'il capture en marchant lentement près des troupeaux, visitant les fossés, les ornières, les mares,

Grégaire, il niche en colonies plus ou moins nombreuses, de dix à un ou plusieurs milliers.
Il fait son nid dans les arbres ou dans les buissons à proximité des lacs ou des étangs, la recherche de nourriture se fait collectivement, par petit groupes profitant des insectes qui accompagnent les troupeaux.
 Les hérons garde-boeufs se déplacent souvent  en groupes.

Le nid est construit par les  deux parents, il est fait de branchettes et de roseaux, garni de végétaux plus fins, installé dans un buisson au bord de l'eau.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 à 5 oeufs de couleur bleu verdâtre.
L'incubation dure de  22 à 26 jours assurée par les deux parents.
Les jeunes sont nidicoles, ils s'envolent vers 30 jours, mais à l'âge de 14 à 21 jours, il s'aventurent dans les branches environnantes du nid.

Longévité : 15 ans
Haut de page Page précédente