Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Héron pourpré
 heron pourpre
(Ardea purpurea)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le héron pourpré mesure de78 à 90 cm pour une envergure de 120 à 150 cm et un poids de 600 à 1400 g.

Il a un plumage brun violacé avec les ailes gris ardoisé, la poitrine brun-roux, l'abdomen noir et les flancs et les scapulaires roux pourpré.
La calotte et les longues plumes de la crête sont noires, l'arrière du cou est brun-roux clair, le reste du cou est blanc avec des stries noires qui s'étendent sur le haut de la poitrine,  une ligne noire prend naissance derrière l'oeil et descend vers le bas sur les côtés du cou.
Pendant la saison de reproduction, le héron pourpré arbore des couleurs plus vives, et les plumes de sa poitrine deviennent longues et flottantes.
Le bec est  long, pointu, de couleur jaune, les yeux sont jaune pâle, les pattes et les doigts sont jaune orangé.
Le héron pourpré a des doigts plus longs que les autres hérons, particularité qui lui permet de marcher sur la végétation flottante et sur les buissons épais.
En plumage nuptial, les deux adultes ont de longues plumes sur la poitrine.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile est plus brun que les adultes, mais il ne possède pas de crête ni les longues plumes sur la poitrine, les stries noires du cou et des parties inférieures sont plus ternes et étroites.

Le héron pourpré vole lentement avec de lents battements d'ailes, le cou rétracté, les longues pattes et les doigts dépassant à l'arrière.
Présence sur le territoire français
Le héron pourpré est présent sur l'ensemble du territoire français, il niche sur le littoral méditerranéen, sur le littoral atlantique et dans le centre de la France.
Moeurs et habitudes
Le héron pourpré se reproduit depuis les tropiques jusqu'aux pays semi-tempérés. On peut le trouver en Europe, dans le Sud de l'Asie et en Afrique. Les oiseaux européens migrent en Afrique tropicale pour hiverner.

Le héron pourpré reste dans les roselières plus que le héron cendré. C'est un chasseur  solitaire, préférant la nuit et le petit matin pour chasser qui préfère se nourrir dans l'eau douce.
 
Il attend sa proie sous le couvert végétal, peu souvent en eaux profondes, parfois perché sur des arbres bas ou des buissons au-dessus de l'eau, guettant sa nourriture, ou traquant lentement poissons et grenouilles,  les transperçant avec son long bec pointu et puissant.

Le héron pourpré défend vigoureusement son territoire, gonflant les plumes de son cou et hérissant sa crête.

Il se reproduit au bord des lacs et des marécages avec des roselières étendues. En dehors de la saison nuptiale, il préfère les zones humides plus ouvertes bordées de végétation.

Le héron pourpré se nourrit de poissons, de mollusques, de crustacés, d'insectes aquatiques, de larves, de reptiles, de petits rongeurs et de petits oiseaux.

Le héron pourpré niche habituellement en petites colonies, dans les roselières denses en eau  peu profonde, à environ un mètre au-dessus de l'eau, parfois plus haut dans un arbre.

Le nid volumineux est une plate-forme faite de roseaux et de brindilles.
Reproduction - croissance
La femelle pond 2 à 5 oeufs bleu-vert clair.
L'incubation dure environ 25 à 30 jours, assurée par les deux parents.
Les poussins sont nourris et protégés par les adultes, qui régurgitent de la nourriture directement dans leurs becs ou dans le nid.
Les jeunes quittent le nid au bout de dix jours pour se percher dans les branches proches ou se cacher dans l'épaisseur des roseaux, revenant vers le nid pour être nourris.

Leur premier envol survient à l'âge de trois mois, ils atteignent leur maturité sexuelle à un an.

Longévité : 25 ans
Haut de page Page précédente