Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Huîtrier pie
 huitrier pie
(Haematopus ostraelegus)
Espèce gibier
index Page précédente

Présentation - morphologie
L'huîtrier pie mesure de 40 à 45 cm pour une envergure de 80 à 86 cm et un poids de 400 à 700 g.

L' huîtrier pie est robuste échassier de rivage.
Ce robuste échassier assez trapu est entièrement noir et blanc : tête, cou, haut de poitrine et dos noirs ; ailes et queue noir et blanc. Le bec, long et rectiligne, est rouge orangé. Les pattes sont roses.
Il n'y a pas de dimorphisme sexuel, mâles et femelles sont absolument identiques.
Présence sur le territoire français
L'huîtrier pie est un migrateur partiel, il est présent sur le territoire français, où il niche partiellement, sur le littoral breton, de la Manche, de la Méditerranée, et dans la région du bassin d'Arcachon
Moeurs et habitudes
Les couples d'huîtrier pie nichant en France, nombreux en Normandie et Bretagne, sur les côtes de la Manche, en Camargue et sur le bassin d'Arcachon sont sédentaires.
Ils sont rejoints en septembre par de nombreux oiseaux, originaires des Pays-Bas et de Grande-Bretagne, ces hivernants repartent progressivement de février à avril.

huitrier pie2

On le trouve dans une grande variété de paysages avec une préférence pour les rivages plats, les étendues vaseuses des baies, les estuaires, les côtes rocheuses avec récifs, ou les îlots bas couverts d'algues.
Depuis quelques années, on note qu'il colonise de plus en plus les prairies intérieures et les lagunes avoisinantes.

Son activité est à la fois diurne et nocturne.

Lorsqu'il est en bord de mer, l'huîtrier pie se nourrit principalement de mollusques bivalves, moules, coques, il se révèle particulièrement habile pour ouvrir les coquillages en les martelant ou en écartant les valves et en sectionnant avec son bec le muscle qui les relie.
Il se nourrit également de gastéropodes, de crabes et de vers marins. A l'intérieur des terres, il mange essentiellement de lombrics et d'insectes.
 
L'huîtrier-pie niche en couples séparés mais devient très sociable après la période de nidification.
Le nid de l'huitrier pie est rudimentaire, c'est une simple dépression garnie de coquillages et de débris d'algues.
Reproduction - croissance
Entre mars et mai, la femelle pond généralement trois oeufs jaunâtres striés de brun-noir.
L'incubation dure entre de 24 et 27 jours.
Les poussins sont nidifuges.
Longévité : 36 ans
Haut de page Page précédente