Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Macreuse brune
 macreuse brune
(Melanitta fusca)
Espèce gibier
index Page précédente
La macreuse brune est un canard plongeur qui, sous l'eau,  peut discerner ses proies  à une distance variant de 5 à 10 mètres.
Présentation - morphologie
La macreuse brune mesure de 51 à 58 cm pour une envergure de 79 à 90 cm et un poids pour la femelle de 1100 à 1250 g, et pour le mâle de 1200 à 2000 g.

Son corps est entièrement noir, excepté une petite zone blanche à l'arrière de la base de l'aile, qui ne se remarque pas en vol.
Les palmures des pattes sont rouges, le bec est noir et jaune orangé à l'extrémité.
Le mâle présente une petite tache longitudinale blanche qui macule l'arrière de l'oeil.

Son vol est puissant, avec des battements d'ailes amples et relativement lents.
Présence sur le territoire français
La macreuse brune se rencontre en France lors de ses migrations hivernales, mais elle ne niche pas.
Moeurs et habitudes
La macreuse brune est un migrateur à faible distance, elle passe l'hiver dans les eaux côtières libres de glace. En Europe, on la retrouve dans la mer Baltique, le long des côtes de la mer du Nord, de la Manche et de l'Atlantique Nord. En Méditerranée Orientale, elle fréquente surtout la mer Noire.

Durant la saison printanière et estivale, elle niche dans la toundra ou s'installe au bord des lacs glaciaires de montagne du grand nord. En hiver, elle recherche la douceur des côtes marines ou bien elle fréquente les bordures des grands lacs et les rives des fleuves abrités.
Sociable, on peut la voir par petits groupes, parfois en compagnie des eiders.

Son régime alimentaire est mixte avec une forte proportion d'origine animale : mollusques, crustacés, vers, insectes aquatiques, petits poissons, complété par des végétaux des surface ou bien des végétaux broutés sur les berges des plans d'eau. 

La macreuse construit son nid près de l'eau, dans la végétation palustre, dans une dépression du sol ou entre les pierres.
Il est construit de brindilles et de végétaux secs avec l'intérieur garni de duvet.
Reproduction - croissance
En mai-juin, la femelle pond de 6 à 10 oeufs.
L'incubation dure entre 26 et 29 jours.
Les canetons sont nidifuges comme chez la plupart des anatidés

Longévité : 13 ans
Haut de page Page précédente