Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Mésange boréale
 mesange boreale
(Parus montanus)
Espèce protégée
index Page précédente
La Mésange boréale, qui doit son nom à son implantation géographique est une espèce plus nordique que la Mésange nonnette, elle occupe une vaste zone située entre le tiers nord-est de la France et le nord de la Scandinavie et de la Russie.
Présentation - morphologie
La Mésange boréale mesure de 11 à 12 cm pour une envergure de 17 à 20 cm et un poids de 9 à 12 g.

Elle ressemble à la Mésange nonnette.
Sa calotte est noire mat, ses joues sont blanches, sa bavette est noire, assez étendue, variant selon la période de l'année, le haut de son dos est gris, ses ailes sont sombres avec une zone claire, son dessous est blanc cassé.
Présence sur le territoire français
La Mésange boréale est présente en France  au nord d'une ligne allant de Cherbourg à Nice avec une emprise plus importante sur le Massif Central. On note deux formes différentes de cette espèce, la Mésange des saules et la Mésange alpestre.
Moeurs et habitudes
La Mésange boréale occupe les forêts de feuillus, les forets panachées résineux et feuillus, avec une préférence pour les sous-bois denses.
Pendant la mauvaise saison,  malgré sa sédentarité, la quête de nourriture la conduit à un certain erratisme, bien qu'évitant la compagnie des humains, elle s'aventure parfois dans les jardins.

La Mésange boréale constitue des réserves de nourriture qu'elle dissimule dans des caches pour l'hiver.
Elle se nourrit essentiellement d' insectes, araignées, insectes récoltés dans la végétation basse des sous bois, à l'extrémité des rameaux, de graines, de baies et des fruits.

A l'automne, elles se regroupent avec  d'autres Mésanges pour former de grandes bandes atteignant parfois  des centaines d'individus.

La femelle de la Mésange boréale creuse son nid en forme de cuvette, dans du bois mort, tendre ou pourrissant, l'intérieur est garni de plumes, d'herbes fines et de poils.
Elle effectue généralement  une seule ponte annuelle, toutefois on remarque parfois une seconde ponte pour les populations de plaine.
Reproduction - croissance
La femelle pond 6 à 9 oeufs blancs tachetés de roux.
L'incubation dure environ 2 semaines assurée par la femelle seule.
Les jeunes sont alimentés par les deux parents, ils s'envolent au bout de 17 à 19 jours.

Longévité : 9 ans
Haut de page Page précédente