Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Milan royal
milan royal 
(Miulvus milvus)
Espèce protégée
index Page précédente

Le Milan royal est un rapace qui ne se reproduit qu'en Europe. On le rencontre des îles Britanniques (Pays de Galles) en passant par la France, le sud de l'Espagne, et jusqu'au sud de la Suède et le nord des pays Baltes. Il occupe aussi les îles méditerranéennes, l'Italie, les Balkans et le sud-ouest de la Russie.

Présentation - morphologie
Le Milan royal mesure de 60 à 66 cm pour une envergure de 145 à 165 cm et un poids pour le femelle de 950 à 1300 g, et pour le  mâle de 750 à 1050 g.

milan royal2

Son plumage est châtain-roux, la tête est blanchâtre rayée, les ailes sont étroites, la queue rousse est profondément échancrée.
La femelle est un peu plus claire, le dessus est brun noir-roussâtre, les ailes sont longues et étroites avec les extrémités digitées noires.
Vu de dessous, la Milan royal présente une « main » blanche sous les ailes.
La poitrine et l'abdomen sont brun-roux et finement rayés de noir.
La base du bec, le tour des yeux et les pattes sont jaunes, les iris sont ambrés.

Le Milan royal vole et plane en larges cercles, Il bat lentement et posément des ailes  Il remonte souvent à grande hauteur avec des virages amples, profitant des courants ascensionnels.
Présence sur le territoire français
Le Milan royal est un rapace migrateur, présent en France où il niche, dans l'est, le Massif  Central, le sud-ouest, et en Corse où il est sédentaire.
Moeurs et habitudes
Le Milan royal du sud est sédentaire tandis que celui du nord est migrateur vers les régions méditerranéennes et l'Afrique.
En hiver, ils se rassemblent volontiers là ou la nourriture abonde, formant des dortoirs communs atteignant parfois huit cents individus.
Le reste de l'année, ils sont principalement solitaires ou en couples pendant la reproduction.

Le Milan royal affectionne les forêts ouvertes, les zones boisées éparses ou les bouquets d'arbres avec des zones herbeuses proches, les terres cultivées, les champs de bruyères, les zones humides, les lisières forestières.

Il effectue la majeure partie de ses captures sur les terrains découverts, volant au ras du sol, repérant de très loin ses proie en raison de sa vue très acérée.
Son régime est constitué d'oiseaux, de rongeurs, de petits mammifères, mais aussi de quelques invertébrés, et parfois des restes d'animaux déjà morts.

On le remarque très souvent, planant les ailes immobiles dans les airs, observant le sol à la quête d'une proie.
Il s'empare ainsi d' oiseaux atteignant la taille des pigeons ou des perdrix, de rongeurs de toutes tailles, jusqu'à la dimension d'un lapin de garenne ou d'un levraut. C'est alors qu'il plonge en piqué, les pattes en avant juste au moment de la saisie par surprise de sa proie dans ses serres, parfois terminant sa course au sol sans lâcher celle-ci.
Il a aussi été observé dévorant des petites proies en vol, maintenues avec ses serres, et la déchiquetées à coups de bec.

Le reste du temps, il se pose dans les arbres, surveillant les mouvements, toujours guettant une éventuelle proie.
Opportuniste, le Milan royal fait preuve d'une grande souplesse, il est capable de s'adapter aux conditions locales. 

L'accouplement a lieu fin mars, début d'avril, les couples sont unis pour la vie, ils construisent généralement un nouveau nid chaque année, mais il a été constaté des exceptions.

Le nid du Milan royal se situe normalement dans un arbre, à une hauteur variant de 12 à 15 mètres, parfois construit sur les restes d'un autre nid.
Les nids sont généralement volumineux, ils sont constitués d'un amas de branches sèches, recomplété lorsqu'il se tasse, même pendant l'incubation ou pendant l'occupation par les petits. L'intérieur est garni d'herbes sèches, de laine et de crins, mais aussi de matériaux divers comme les chiffons et du papier.
Reproduction - croissance
La femelle pond 1 à 4 oeufs, blancs, brillants, tachetés de points roux ou violacés.
L'incubation commence dure de 30 à 32 jours, assurée par la femelle, occasionnellement remplacée par le mâle.
Après éclosion, les poussins conservent leur duvet de naissance pendant 14 jours. Ils sont de couleur crème sur la tête, brun clair sur le dos, avec le dessous blanc crémeux.
Vers 28 jours, le plumage commence à prendre forme, leur premier vol survient vers 45/48 jours.

Longévité : 26 ans
Haut de page Page précédente