Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Niverolle alpine
 niverolle alpine
(Montifringila nivalis)
Espèce protégée
index Page précédente

La Niverolle alpine vit dans les prairies de l'étage alpin, entre 2000 et 3500 mètres d'altitude, quelquefois plus haut, elle peut vivre jusqu'à 5000  mètres. Elle aime les montagnes avec des zones rocheuses dénudées et de grands rochers escarpés, entourés de pâturages avec de l'eau à proximité. Elle se rencontre dans toutes les montagnes, de l'Espagne à la Mongolie.
Présentation - morphologie
La Niverolle alpine mesure de 17 à 18 cm pour une envergure de 34 à 38 cm et un poids de 30 à 50 g.

Parfois appelée parfois pinson des neiges, la Niverolle alpine est un oiseau gris, blanc et noir, avec une large tache blanche sur l'aile, la tête est grise et le menton est noir, les parties dorsales sont brunes, le croupion et les couvertures supérieures de la queue sont noirâtres.
Les ailes ont des primaires noires, et des secondaires blanches, la queue est noire en son milieu, blanche sur les côtés, les plumes intermédiaires ont les pointes noires.
Les pattes et les doigts sont noirs le bec est fort et conique, changeant de couleur avec la saison : au printemps, il est gris-ardoise, en hiver, il est tout jaune avec le bout un peu plus foncé.
La femelle est presque semblable  au mâle,  un peu plus terne sur le dos, et un peu moins de noir.
Présence sur le territoire français
La Niverolle alpine set présente en France où elle niche, dans les Alpes, les Pyrénées, et en Corse,à des altitudes comprises entre 1500 et 3000 mètres.
Moeurs et habitudes
C'est l'un des oiseaux qui vit le plus haut au monde, elle est sédentaire. Elle se remarque posée sur un rocher ou dans un pâturage de montagne, dressé, observant, secouant nerveusement la queue.
Au printemps, elle vit près des cimes, les couples sont  disséminés.
C'est un oiseau très grégaire à partir du mois d'août. En automne et en hiver, la Niverolle vole en bandes bruyantes, on les remarque généralement en petits groupes sur les rochers ou au sol, à proximité des plaques de neige en train de fondre. Elle ne craint pas la proximité de l'homme, le suivant dans ses ascensions en montagne, et s'approchant des refuges.

niverollealpine2

La Niverolle alpine se nourrit d'insectes, vers, escargots et de graines, les proportions variant suivant les saisons et la disponibilité. 

La Niverolle niche soit isolément, soit en petites colonies.
Son nid est construit vers la mi-mai dans une crevasse, une cavité ou une fente dans une paroi verticale, entre 1500 et 2000 mètres d'altitude, il est assez volumineux, il occupe souvent toute la cavité où il est situé.

 Il est fait d'herbes sèches, de mousse et de feuilles, et garni de plumes et de poils.
généralement l'espèce produit une couvée par an, parfois deux.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 à 5 oeufs  d'un blanc pur, à la coquille brillante.
L'incubation dure environ 13 à 14 jours, assurée par la femelle relayée par le mâle pendant les courtes absences de la femelle.
Les poussins naissent couverts de duvet, ils sont nourris au nid pendant 18 à 21 jours avec des insectes et des graines de plantes alpines.
La famille abandonne le nid quand les jeunes ont leur plumage complet. 
Haut de page Page précédente