Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Oie des moissons
 oie des moissons
(Anser fabalis)
Espèce gibier
index Page précédente

L'Oie des moissons, comme les autres oies grises, est une espèce migratrice. La quasi-totalité de la population mondiale d'Oies des moissons niche dans la toundra sibérienne.
Ces oiseaux hivernent en deux grands groupes bien distincts : le groupe occidental se dirige vers l'Europe, le groupe oriental prend la direction du nord de la Chine et du Japon. La ligne de séparation des routes migratoires se situe à la hauteur de l'estuaire  de l'Ob.
En Europe, le groupe séjournant en Europe Centrale est beaucoup plus nombreux que celui qui séjourne sur les côtes de la mer du Nord.

Présentation - morphologie
L'Oie des moissons mesure de 66 à 88 cm pour une envergure de 70 à 87 cm et un poids de 3000 à 4100 g.

L'Oie des moissons peut être confondue avec l'Oie à bec court, elle a longtemps été considérée comme une sous-espèce naine.
Son cou est long, ses pattes palmées sont orange, son bec est orange et noir.
Son dessus est gris, il contraste avec le dessous, plus  pâle et l'abdomen blanc.

Comme toutes les oies sauvages, le vol est  puissant, en migration, elle franchit sans problème mers et montagnes.
Elle vole cou tendu, généralement en formation en forme de V, assurant des relais entre elles pour affronter les vents, ou bien en les utilisant, se faisant porter sur de grandes distances.
Présence sur le territoire français
L'Oie des moissons est régulièrement présente en France où elle arrive entre octobre et décembre pour repartir entre février et mars.
Elle demeure la plus abondante des oies sur le territoire français, s'installant dans les deux tiers nord du pays et sporadiquement plus au sud.
Moeurs et habitudes
En été, l'Oie des moissons fréquente les lacs et les marais des forêts de conifères de l'Arctique scandinave, et un peu plus au nord, les tourbières et les étangs de la toundra sibérienne. En hiver, elle se positionne à proximité des labours et des terres agricoles à une faible distance des étendues d'eau propices au repos.

L'Oie des moissons est exclusivement végétarienne, quel que soit le site qu'elle occupe, été comme hiver, son alimentation varie peu, principalement d'herbes et de végétaux.
Toutefois, en complément, elle consomme au gré des saisons, des baies et divers fruits sauvages, des  graines de céréales, des racines et tubercules glanés dans les champs, attitude qui est certainement à l'origine de son nom.

Son nid est  bâti près de l'eau, caché par la végétation aquatique, il est fait d'herbes et de végétaux, garni de duvet.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 à 6 oeufs.
L'incubation dure de 27 à 29 jours, assurée par la femelle seule. On ne peut qualifier la nidification de coloniale, cependant plusieurs nids peuvent être assez proches.

Longévité : 17 ans
Haut de page Page précédente