Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Index

La taupe
(Talpa europaea)
Famille des talpidés
ESPÈCE NUISIBLE

taupe1

La taupe est un petit mammifère de l'ordre des insectivores qui vit sous terre, creusant des galeries pour rechercher ses proies, principalement des vers et des larves. Sa présence est principalement indiquée par les "taupinières", sorte de monticules de terre rejetée vers le haut lors de ses travaux de perçage de galeries.
Ces monticules sont à l'origine de son impopularité aussi bien dans les jardins que dans les champs et prés.
Hormis cette nuisance majeure qui lui vaut son statut de nuisible, la taupe est un formidable destructeur des larves qui vivent dans le sol  et qui de leur côté causent des dommages directes aux végétaux cultivés.

Morphologie :
taupe3
La taupe mesure entre 15 et 20 cm de longueur, elle pèse de 100 à 125 grammes, son corps de forme cylindrique  est prolongé à l'avant d'un museau conique surmonté de  deux oreilles extrêmement réceptives et de deux yeux inversement très peu développés.
Son museau en forme de groin constitue son principal organe olfactif.
Ses membres antérieurs  courts et musclés sont les deux outils de terrassement de cet animal.
Les membres postérieurs tout aussi trapus servent à pousser, tasser la terre sur les côtés et l'arrière au cours de sa progression.
Son pelage, de couleur gris sombre, presque noir, constitue une fourrure qui fut largement utilisée jusqu'à ces dernières décennies par les fourreurs.
Moeurs et habitudes :

taupe2
La taupe vit, chasse sous terre, creusant entretenant ses galeries, en créant sans arrêt de nouvelles, tassant les terres latéralement, rejetant les excès vers la surface.
La taupinière est constituée d'un nid principal assez profond entouré d'un noyau de galeries qui se rejoignent entre elles. De là partent des galeries en forme d'éventail, avec d'autres bifurquations, au gré de la nature du terrain.
La taupe parcourt ses galeries, les sens olfactifs en alerte permanente, détectant par la sensibilité de son  nez et des poils tactiles tous les vers et larves se trouvant à proximité de la galerie.
Son aptitude à capter les vibrations transmises par le sol lui fait cesser son activité de fouissement à l'approche de l'homme, rendant difficile sa capture.
Le mâle a pour habitude de parcourir les galeries proches de la surface du sol, se faisant parfois découvrir par certains prédateurs (chiens, renard). Exposé à la lumière sa vue étant très faible la taupe devient très vulnérable.

Reproduction croissance :

taupe4
En général, après une gestation de de 4 semaine, la taupe met bas  une portée par an forte de 4 à 6 petits.
L'allaitement dure environ 6 semaines, les jeunes quittent le nid lorsqu'ils sont âgés de deux mois, utilisant d'abord les galeries des adultes.
Sa durée de vie est de l'ordre de quatre à six ans.

Prédation régulation :
La taupe possède comme prédateur naturel tous les carnassiers de surface, chien, chat, renard, loup, blaireau, etc.
L'homme intervient en raison des nuisances qu'elle cause par les monticules de terre rejetés en surface, et par les galeries creusées à quelques centimètres de profondeur qui font des dégâts aux racines des légumes et des végétaux en général. Son intervention se fait par piégeage dans les galeries,  et aussi par l'introduction dans les galeries de substances répulsives qui ont pour seul effet de les faire fuir, en attendant que les émanations seront dissipées, puis elles reviennent inlassablement