Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Index
Le renard
(vulpes vulpes)
renard
ESPÈCE NUISIBLE

 
photorenard5      renard7
MORPHOLOGIE:

Le renard a un pelage brun variant au doré, argenté, parfois rayé de noir, ou virant au gris sombre
La couleur varie suivant les saisons, clair en hiver et plus sombre en été
Le museau est pointu, légèrement relevé.

MOEURS ET HABITUDES

Le renard est un prédateur extrêmement efficace, sa pression s'exerce largement sur les espèces gibier et domestiques (volailles)
Son intelligence le rend difficile à surprendre, à chasser, à piéger, comme la légende le dit, il est rusé, ses sens sont très acérés, il se maintient en alerte permanente, à l'écoute de tous les sons de la nature et à l'affût de tout mouvement dans son environnement, il n'hésite pas à s'approcher des habitations et des exploitations agricoles, prêt à saisir une occasion pour consolider sa réputation de carnassier.
Ses pressions sur les espèces sensibles sont particulièrement importantes lorsqu'il doit nourrir ses petits, ses principales victimes sont les volailles, lapins, lièvres, faisans, perdreaux, ragondins, il n'hésite pas à tenter sa chance auprès des chevillards, attaquant sans relâche, jusqu'à parfois succomber sous les coups de pattes des chevrettes. Il fait parfois preuve d'audace pour saisir sa proie,audace qui peut parfois lui être fatale           

Fréquemment, le renard chasse en couple, l'un poursuivant la proie, donnant de la voix comme un chien le ferait, l'autre s'embusquant à un endroit propice pour la saisir et la tuer.

Le renard, lorsqu'il est présent sur un territoire de chasse anéantit systématiquement les efforts effectués pour protéger, maintenir ou réimplanter des espèces sauvages.
Lorsque sa densité diminue à la suite de maladies comme la rage ou  suite à des destructions sanitaires, celle-ci remonte très rapidement, cette espèce disposant d'une importante faculté  à recombler les espaces naturels devenus vides.

EMPREINTES ET LAISSEES

empreinterenard patterenard laissée renard
         
REPRODUCTION, CROISSANCE:

La période de rut dure environ trois mois, entre janvier et mars. Pendant cette période, partout où l'animal a déposé ses urines, la nature est imprégnée de cette odeur musquée qui le caractérise. Celle ci provient de la sécrétion de ses glandes anales ainsi que d'une zone glandulaire plus étendue, située à la base de la queue.

La gestation dure 8 semaines pendant laquelle la femelle choisit son terrier dans lequel elle aménage une "couche" principalement avec son poil.
Elle met bas en moyenne 5 à 6 petits, la portée pouvant parfois atteindre le nombre de 8 petits.
De couleur grise à la naissance, les renardeaux sont aveugles pendant une douzaine de jours, leurs oreilles sont flexibles, tombantes.
La mère  reste près d'eux les premiers jours, puis elle s'en écarte pour les visiter au moment des tétées, restant à l'écart dans un autre coin du terrier ou dans un autre terrier.
Pendant les 15 jours qui suivent la mise bas, le mâle ne participe pas à la vie de famille, laissant la femelle seule avec ses renardeaux.
Trois semaines après la naissance, les dents commencent à apparaître, leur permettant d'accéder progressivement à la nourriture rapportée par le père.
Pendant les belles journées de printemps, les renardeaux sortent des terriers pour jouer aux proches alentours. Il n'est pas rare de voir la mère participer aux premiers ébats des renardeaux.

renardeaux                 renard6

Les renardeaux restent groupé, vieillissant ils prennent l'habitude de s'écarter du terrier. Si celui-ci a été découvert ou si une présence suspecte est remarquée visuellement ou par son odeur, la mère déplace ses petits vers un autre terrier, un à un, les prenant par la peau du cou.

RÉGULATION

Le Renard a peu de prédateurs sur le territoire français, il règne en maître dans notre nature, avec comme seul régulateur l'homme et les maladies qui peuvent limiter sa population.

IMPORTANT : maladies du renard transmissibles à l'homme, à noter:

La rage,  maladie mortelle présente à nos frontières
L'échinococcose, maladie  mortelle présente sur le territoire français.