Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pic à dos blanc
 pic a dos blanc1
(Dendrocopos leucotos)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le Pic à dos blanc mesure de 24 à 26 cm pour une envergure de 38-40 cm et un poids de 100 à 115 g.
C'est le plus grand pic bigarré d'Europe, sa  taille est proche de celle du merle noir.
Il strictement sédentaire et localisé dans les forets montagnardes.

Le mâle a la calotte rouge, la femelle a la calotte noire, les joues sont blanc sale, une moustache noire s'étend jusqu'en arrière de la joue et descend sur la poitrine, le manteau est noir mais le bas du dos est blanc, les ailes sont barrées de blanc et noir, la poitrine est blanc sale, striée de flammettes noires, le bas-ventre est rouge.

Confusion possible avec le Pic mar qui a lui aussi la calotte rouge.
Présence sur le territoire français
En France, sa présence rare est localisée au Massif Pyrénéen, autrefois en Corse.
Moeurs et habitudes
Le Pic à dos blanc bigarré est strictement lié aux vieilles forêts avec leurs bois mort.
Beaucoup plus silencieux que les autres pics, il devient difficile à repérer.
Il consomme essentiellement des insectes coléoptères saproxyliques et xylophages, des araignées, des graines et des baies.

Le Pic à dos blanc creuse une cavité dans arbre , généralement un hêtre, il niche à même  le bois, il n'effectue qu'une nichée par an.
Reproduction - croissance
La femelle pond de 3 à 5 oeufs.
L'incubation est effectuée par le couple pendant 2 semaines.
Cette espèce, très peu observée en France, difficile à observer, elle est considérée comme en diminution sur le territoire français. La principale raison semblerait l'augmentation des enrésinements au détriment des implantations de feuillus et notamment du hêtre.

Haut de page Page précédente