Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pic vert
 pic vert
(Picus viridis)
Espèce protégée
index Page précédente

Le Pic vert est le plus connu de tous les pics, c'est une espèce sédentaire répandue dans la majeure partie de l'Europe.
Présentation - morphologie
Le Pic vert mesure de 31 à 33 cm pour une envergure de  40 à 42 cm et un poids de 180 à 220 g.

Localement appelé oiseau qui annonce la  pluie,  le Pic vert  a un plumage vert et jaune. Les plumes de la tête forment une sorte de béret d'un rouge éclatant.
Chez le mâle, de chaque côté du bec, une tache rouge encadrée de noir dessine une moustache, celle-ci est entièrement noire chez la femelle.

picvert2

Les couleurs des jeunes sont a peu près identiques à  les adultes, toutefois, le plumage est fortement tacheté et barré.
La langue des pics est effilée, très longue, visqueuse et pourvue de nombreux corpuscules de tact, projetée loin en avant, elle permet au pic de saisir au fond d'un interstice ou sous l'écorce des bois les insectes pour les ramener dans son bec.
Les tarses sont courts et les doigts pourvus d'ongles solides et recourbés pour lui permettre de s'accrocher aux aspérités du bois lorsqu'il grimpe verticalement le long des troncs d'arbres, en prenant appui avec les plumes de sa queue, qui sont très rigides,  sur le tronc pour empêcher son basculement en arrière.
Présence sur le territoire français
Le Pic vert est reconnu comme nicheur commun dans toute la France, il est présent toute l'année, sauf en Corse où il est absent.
Moeurs et habitudes
Le Pic vert habite des milieux  variés, toujours boisés, assez ouverts : bocage, vieux vergers, peupleraies, parcs,  forets de feuillus en plaine, lorsqu'il y a des clairières, mais aussi dans de grands espaces enherbés où il pourra trouver des fourmis.
Il signale sa présence principalement en janvier ou février, par son "rire", caractéristique de l'espèce, par lequel les Pics verts se répondent à des distances importantes, notamment à l'approche de la saison de reproduction.

Peu craintif, il n'hésite pas à s'approcher de l'homme et des habitations.
C'est un oiseau qui excelle dans l'art de grimper. Les pics accomplissent leurs ascensions en enfonçant leurs ongles recourbés dans l'écorce des arbres puis prenant appui sur leur queue.

Bien qu'il soit souvent sur les arbres, le Pic vert se nourrit très souvent à terre.
Sa nourriture se compose surtout d'insectes, notamment de fourmis, qu'il complète de graines et de baies suivant les saisons.

Sa nidification a été signalée jusqu'à des altitudes avoisinant les 2000 m, à l'étage subalpin.
Le nid est creusé dans les arbres, à une hauteur variant entre1.5 m et 10 m, dans des essences variées : chênes, hêtres, peupliers, pommier, marronniers, tremble, érables, bouleaux.
Le trou mesure 30 cm de profondeur avec un diamètre intérieur de 15 à 18 cm et une ouverture de 6 cm environ.
Reproduction - croissance
Le femelle pond 5 à 7 oeufs en avril-mai.

L'incubation pendant  15 à 17 jours, assurée par les deux parents, le mâle couvant  principalement la nuit.
Les jeunes restent au nid pendant 23 à 27 jours, nourris par les deux parents de fourmis et de larves.
après leur envol, les jeunes restent encore groupés par deux ou trois pendant plusieurs semaines, dormant à l'air libre les premiers jours, en attendant de découvrir un ancien nid pour y dormir.
Généralement ils s'installent dans un rayon de 20 km maxi de leur lieu de naissance.

Longévité : 7 ans
Haut de page Page précédente