Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pie grièche grise
 piegrieche grise
(Lanius excubitor)
Espèce protégée
index Page précédente

La Pie-grièche grise est une migratrice partielle.
Seules les espèces résidant en Scandinavie et dans l'extrême nord-ouest de la Russie opèrent un mouvement vers le sud, en direction des îles Britanniques ou de l'Europe Centrale. Les autres espèces sont sédentaires.

Présentation - morphologie
La Pie-grièche grise mesure de 17 à 19 cm, pour une envergure de 30 à 34 cm et un poids de 54 à 55 g.

Elle ressemble à la pie-grièche à poitrine rose mais elle n'a pas le front noir ni le dessous rosé.

Le mâle et la femelle sont identiques, leur taille est approximativement celle du merle noir.
Le dessus de la tête et le dos sont gris clair, les ailes, assez courtes, sont robustes, noires avec une assez grande tache blanche à la base de la main, la queue, assez longue, est noire bordée de blanc.
Un bandeau noir masque les yeux, allant d'une joue à l'autre, le bec est épais et court, légèrement crochu à son extrémité, le dessous, le menton, la poitrine et le  ventre sont blancs.
Présence sur le territoire français
Elle est présente en permanence dans les deux tiers est de la France, sur le reste du territoire elle hiverne seulement.
Moeurs et habitudes
Elle fréquente les milieux ouverts parsemés d'arbres et de buissons. On peut donc la retrouver dans des zones semi-désertiques, les campagnes cultivées avec haies et bosquets, les bords de route, les friches et dans la partie la plus septentrionale de son aire de répartition, dans des toundras semi-boisées.

Pour s'adapter à la variété de ses proies, la pie-grièche grise utilise des techniques de chasse différentes, la plupart du temps, elle se perche sur un buisson, à l'affût, surveillant les environs, guettant la proie, plus rarement, elle pratique le vol stationnaire pour observer le sol.

Le régime de la Pie-grièche grise est nettement carnivore, un prédateur performant, elle se nourrit  de gros insectes, d'oisillons et de petits passereaux, qui constituent l'essentiel de son alimentation. Comme la Pie-grièche écorcheur, elle empale ses proies sur des épines.
Elle complète parfois sa nourriture par des petits rongeurs, des lézards ou des petits amphibiens.

Son nid, généralement situé dans un gros buisson épineux ou un arbre, entre 8 et 15 mètres de hauteur, est construit d'herbes, de tiges, de brindilles et de racines, il est garni de plumes.
L'espèce produit parfois une seconde couvée.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 à 7 oeufs blanchâtres tachés de gris-brun pour la première couvée, 3 à 4 pour la seconde.

L'incubation est assurée par la femelle seule, ravitaillée par le mâle, pendant 15 à 17 jours.
Il est fréquent que cette espèce soit parasitée par le Coucou gris.
Les jeunes restent au nid pendant 18 à 21 jours, ils restent en famille pendant un mois, pour établir leur propre territoire à proximité de leur lieu de naissance, vers 60 jours.
Haut de page Page précédente