Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pigeon biset
 pigeonbizet
(Columbia livia)
Espèce gibier
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le Pigeon biset mesure de 31 à 34 cm, pour une envergure de 63-70 cm et un poids de 240-300 g.

Il peut être considéré comme l'ancêtre du pigeon domestique.
Au fil des croisements continus, il a perdu beaucoup des caractéristiques morphologiques qui définissaient son origine.
Il possède un corps trapu, des ailes étroites et pointues, une tête ronde et petite, un bec mince et court.
En général, son plumage est gris bleuté, plus pâle sur le dos et avec des tons verts et violacés sur les côtés du cou,  le croupion est blanc, les ailes portent deux barres de couleur noire qui se remarquent bien, surtout en vol.  La tête, la poitrine et le ventre sont gris bleuté plus sombre que les plumes du dos, le bec est gris avec la base blanche, les jambes et les pieds sont rouges, et l'iris orange rougeâtre avec un anneau oculaire intérieur jaune.
Vu du dessous, on aperçoit parfaitement les axillaires blanches.
Présence sur le territoire français
En France, la souche sauvage a pratiquement disparu,  nicheur, il se rencontre dans les régions littorales de la Manche, en Franche-comté, en Provence, dans le Massif Central. Dans les autres régions, il est devenu beaucoup plus rare. Par contre en Corse, sa densité est très importante
Moeurs et habitudes
Les endroits rocailleux constituent son habitat préféré. Les couples trouvent refuge dans les fissures et sur les corniches. On peut observer les Pigeons bisets le longs des falaises côtières ou sur des affleurements montagneux qui peuvent atteindre 2000 mètres d'altitude.
Sa présence dans les villes et dans les villages, est une des conséquences de ses modifications génétiques au fil du temps, par croisements successifs.
En ville, ils s'abritent et se reproduisent dans les cavités, les trous, les toits et les terrasses des bâtiments,  habités, en ruines ou abandonnés.
L'hybridation qu'on observe chez ces oiseaux est très importante, et il est rare de trouver des spécimens purs en dehors des zones rocheuses ou dans les endroits où les fleuves provoquent une importante coupure.
En dehors de la période de reproduction, les Pigeons bisets se rassemblent  petits groupes d'une certaine importance.

Le roucoulement de ce pigeon ne diffère pas beaucoup de celui des pigeons domestiques qui vivent dans les villes.
Le Pigeon Biset est rapide et agile, effectuant de fréquents virements et écarts dans les airs. Souvent, il vole à très faible altitude au-dessus des champs ou de la surface de l'eau, mais aussi à une grande hauteur, surtout lors des rassemblements  à partir de l'été. Il se pose presque  toujours sur le sol ou sur une saillie de roches mais rarement sur des branches d'arbres à moins qu'elles ne soient sèches ou qu'elles soient dépourvues de feuilles.

Le Pigeon biset se nourrit à terre surtout de graines sauvages ou cultivées, parfois de mollusques et d'escargots.
Le Pigeon biset niche dans les crevasses, les anfractuosités ou les grottes. Dans les falaises côtières, il niche entre des roches, formant des colonies. Son nid est une simple dépression recouverte sommairement de branchettes, de racines sèches, d'herbe, et d'algues marines ramassées sur les côtes, parfois c'est une simple plate-forme d'herbes sèches.
On peut également trouver des couples isolés, nichant parfois dans des troncs d'arbres creux. 
Reproduction - croissance
En  février- mars la femelle pond généralement deux oeufs, trois au plus.
L'incubation dure entre 17 et 19 jours,  principalement   assurée par la femelle, remplacée par le mâle lors de courtes absence du nid.
Les petits naissent avec un duvet jaunâtre nuancé de rougeâtre. Ils sont nourris par les deux adultes, dans un premier temps par une régurgitation communément appelée «lait de Pigeon».
Au bout d'un mois, ils sont déjà capables d'abandonner le nid, mais ne volent vraiment qu'une semaine plus tard.

Longévité : 6 ans
Haut de page Page précédente