Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pinson du Nord
ou Pinson des Ardennes
 pinson du nord
(Fringila montifringilla)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le Pinson du Nord mesure de 15 à 16 cm pour un poids de 23 à 29 g.

Le mâle adulte possède la tête noire, brillante ainsi que le dos jusqu'à la partie centrale.
La poitrine et les épaules sont brun-jaune tirant sur l'orange, le ventre et le croupion sont blancs, les ailes  traversées de deux bandes blanches sont brun-noir, ainsi que la queue, seule la première plume rectrice extérieure est marquée d'une bande blanche moins apparente.
Après la mue, lorsqu'il n'a plus son plumage nuptial, le mâle présente une tête noir homogène et un dos bordé de gris et brun, qui  en cette saison, prête à confusion avec sa femelle.
Cette dernière est  reconnaissable grâce au sommet du crâne et de la nuque qui, chez elle sont plus bruns et plus tachetés, ainsi qu'aux faces latérales de  la tête et du cou qui sont grises.
Présence sur le territoire français
Le Pinson du Nord est présent sur la totalité du territoire français où il hiverne en plaine jusqu'à moyenne altitude.
Moeurs et habitudes
Nidification et hivernation déterminent distinctement  les  deux habitats du Pinson du Nord.
En mars et avril, lorsqu'ils regagnent le nord où ils nichent, ils fréquentent les bois de  bouleaux, les forêts de résineux et les forets mixtes. Ils recherchent  volontiers les hêtraies dont ils sont friands des fruits.
Le Pinson du Nord a un instinct grégaire très prononcé.
Dès la fin de la nidification, les pinsons se joignent aux autres familles, et tous les fringillidés se remettent à vivre en grandes bandes.
Pour échapper à l'hiver arctique rigoureux, les Pinsons du Nord quittent en effet leur site de nidification dès que les jeunes sont émancipés.
Au cours de la migration, ils se déplacent tantôt en petits nombres, tantôt en bandes fortes de plusieurs milliers d'oiseaux.
Chaque année, en début d'octobre, de grands vols de Pinsons du Nord entreprennent le long voyage de leur région nordique vers le sud. Avec d'autres fringillidés, lors de leurs escales, ils envahissent alors sur les champs, les prairies, les friches, les décharges et les remblais.

Le Pinson du Nord est différent du Pinson des arbres par sa couleur, mais il lui ressemble fort dans son mode d'alimentation, dans ses mouvements et dans toute son  attitude. De même en vol, les deux oiseaux se ressemblent, toutefois, on reconnaît alors le Pinson du Nord à son croupion blanc luisant.
 
Le Pinson du Nord est principalement granivore hormis en période de reproduction au cours de laquelle les adultes et les jeunes se nourrissent essentiellement d'insectes.
Sinon, fouillant inlassablement le sol, ils picorent d'ordinaire les semences d'herbes, les faines des hêtres, les graines de céréales, de bouleau, d'aulne et certaines baies, avec une nette préférence pour les faines de hêtre.

Le nid est ordinairement calé à l'enfourchure d'une branche. Il est fait de mousses et fins brins d'herbe avec des poils et des plumes dans le creux. L'extérieur du nid, comme celui du Pinson des arbres, est camouflé avec du lichen de l'arbre sur lequel il est installé.
L'espèce n'élève généralement qu'une couvée par an.
Reproduction - croissance
La femelle pond généralement de 4 à 7 oeufs
L'incubation dure environ 14 jours assurée par la femelle en quasi totalité.
Le mâle intervient fréquemment dans le nourrissage des jeunes, les deux parents apportent surtout des insectes à leur petits.
Haut de page Page précédente