Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pipit des arbres
 pipit des arbres
(Anthus trivialis)
Espèce protégée
index Page précédente
Le Pipit des arbres est un petit oiseau insectivore, c'est un nicheur commun. 
Présentation - morphologie
Il mesure de 16 à 17 cm pour une envergure de 25 à 27 cm et un poids de 20 à 25 g.

Les pipits sont de petits oiseaux terrestres bruns et rayés. Les sexes sont semblables.  Ils présentent tous les deux une série de taches foncées, très nettes, qui se succèdent sur la poitrine et s'estompent sur les flancs en fines flammèches. Ce plumage, brun tacheté dessus, pâle rayé dessous, lui assure un bon camouflage lorsqu'il évolue au sol ou dans la végétation.
Présence sur le territoire français
Le Pipit des arbres est présent sur la totalité du territoire français jusqu'à une altitude de 2000 m, sauf sur le littoral méditerranéen et la Corse, où il est absent.
Moeurs et habitudes
Le Pipit des arbres passe l'hiver en Afrique, il revient dès fin mars. C'est migrateur assez précoce puisque son passage se produit principalement en septembre avec parfois quelques retardataires en octobre.
Il voyage généralement par groupes d'une quinzaine d'individus.

Il a besoin d'un milieu suffisamment ouvert pour se nourrir, il affectionne les landes sèches, les prairies de bocage, il préfère les lisières des bois et des talus herbeux, fuyant les massifs boisés.

Les mâles commencent à se manifester lors des belles journées d'avril. Ils se montrent alors très démonstratifs dans leurs évolutions aériennes. L'oiseau prend son envol d'un perchoir élevé, souvent d'un grand arbre, monte en ligne oblique et, en un long crescendo, émet une note répétitive, puis les pattes pendantes, la queue relevée, les ailes entrouvertes et tenues hautes, il se laisse chuter en chantant, rejoignant ainsi son point de départ. 

Le Pipit des arbres se nourrit exclusivement d'insectes.

Il établit son nid à terre, avec de l'herbe sèche, l'intérieur garni de mousse et de crins. Il est placé dans une dépression du sol  parmi les herbes d'une friche ou d'un pré.
Reproduction - croissance
La femelle pond généralement de 4 à 6 oeufs de teinte gris pâle tachetés de brun.
L'incubation dure de 12 à 14 jours, assurée par la femelle seule.
Les petits séjournent au nid une douzaine de jours, alimentés par les deux parents.
le mâle continue à assurer l'élevage des petits tandis que la femelle entreprend une seconde nichée

Longévité : 8 ans
Haut de page Page précédente