Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Pipit farlouze
 pipit farlouse
(Anthus pratensis)
Espèce protégée
index Page précédente

Le Pipit  farlouse, parfois appelé Pipit des prés, est un petit oiseau terrestre brun et rayé migrateur.
Présentation - morphologie
Le Pipit farlouse mesure de 14 à 15 cm pour une envergure de 22 à 25 cm et un poids de 16 à 25 g.
 
Il ressemble au Pipit des arbres, mais sa couleur tire davantage sur le vert. Il diffère des autres pipits par l'absence de sourcil prononcé.
Les deux sexes sont semblables, le dessus du plumage est sombre, la gorge et la poitrine sont tachetées, le dessous est jaunâtre.
Les pattes sont brunâtres chez l'adulte et roses chez les jeunes, il est à noter que sa griffe postérieure est plus longue que le doigt lui-même.
Présence sur le territoire français
Le Pipit farlouse est présent sur la moitié nord du territoire français et dans le Massif Central.
Moeurs et habitudes
Il fréquente les zones marécageuses, les prés humides et marais, jusqu'à plus de 1 000 m d'altitude. C'est un oiseau qui aime les milieux frais, humides et dégagés. On peut néanmoins le voir dans les terrains cultivés, les friches, les talus herbeux et le long des côtes maritimes. Il évide les forets denses.

En dehors de la nidification, le Pipit farlouse reste essentiellement au sol et ne se fait remarquer que par son doux cri émis en vol.

Dérangé, le Pipit farlouse s'envole suivant une trajectoire onduleuse.

Pendant la période migratoire son comportement est assez semblable à celui de l'alouette, l'oiseau s'élève dans les airs en chantant puis se laisse chuter rapidement, au sol ou sur une branche, ailes ouvertes pour contrôler sa descente verticale.

Il se nourrit d'insectes, de larves, d'araignées, de petits mollusques, de graminées et autres plantes. 

Le Pipit farlouse a un petit territoire (25 ares environ).
La femelle construit un nid sous une touffe de graminées, de bruyère ou de joncs, il est en forme de coupe, constitué de tiges sèches, de mousse lâchement assemblées, le tout tapissé de crins. 
Reproduction - croissance
Entre mai et juin la femelle  pond 4 à 6 oeufs, il y a souvent 2 pontes annuelles.
L'incubation dure environ 13 jours, assurée par les deux parents.
Les petits sont nourris par les deux parent sur le nid pendant environ 13 à 14 jours.

Longévité : 8 ans
Haut de page Page précédente