Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Plongeon arctique
 plongeon arctique
(Gavia arctica)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le Plongeon arctique mesure de 58 à 73 cm pour une envergure de 106 à 116 cm et un poids, pour la femelle de 2500 g, et pour le mâle de 3500 g.

En plumage nuptial, le Plongeon arctique est foncé dessus, presque noir, avec de larges bandes blanches. La tête et la partie postérieure du cou sont grises, le devant du cou et la gorge portent une tache noire, striée de blanc sur les côtés, les parties inférieures sont claires.
En hiver, le bec est gris, très droit, la calotte et la nuque sont grises, le dos est gris plus foncé faiblement tacheté. Le gris de la calotte descend sous les yeux qui sont noirs, le devant du cou est blanc, bordé d'une fine ligne noire.
La tête est portée bien relevée.
Les juvéniles ressemblent aux adultes en plumage hivernal, ils sont davantage tachetés sur le dos et plus contrastés.
Présence sur le territoire français
Le Plongeon arctique est un visiteur régulier des côtes du littoral ouest et nord de la France, avec quelques apparitions sur le littoral méditerranéen et sur l'intérieur du pays, principalement lors des hivers rudes.
Moeurs et habitudes
Il vit principalement dans les zones arctiques et tempérées froides. Il hiverne au sud, il niche dans le nord de l'Ecosse, la Scandinavie et la moitié nord de la Russie. Lors de la migration, ils voyagent toujours en petits groupes.

Il se reproduit près des grands lacs profonds. Le reste du temps, il fréquente les eaux côtières, rarement à l'intérieur des terres sauf pendant la migration.

Pour pêcher, il plonge pendant 45 secondes et descend à une profondeur allant de 3 à 6 mètres. Il peut utiliser ses ailes en plus des pattes pour «nager» sous l'eau.
Il plonge la tête la première, il glisse dans l'eau  créant très peu de remous.

Le Plongeon arctique se nourrit presque exclusivement de poisson, auxquels il ajoute quelques crustacés et quelques  mollusques.

Son nid  est construit soit dans une dépression dans le sol, ou  sur un petit monticule de végétation aquatique, tout près de l'eau.
Reproduction - croissance
La femelle pond généralement 2 oeufs brun-olive tachetés de brun foncé.
L'incubation dure environ 28 jours, assurée par le couple.
Les jeunes se développent pendant 12 à 13 semaines élevés par les deux parents.
Passé cet âge, ils sont capables de pêcher seuls,et volent à l'âge de deux mois.

Longévité : 27 ans
Haut de page Page précédente