Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Plongeon imbrin
 plongeon imbrin
(Gavia immer)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le Plongeon imbrin mesure de 70 à 90 cm pour une envergure de  127 à 147 cm et un poids de 3700 à 4200g.

Des trois plongeons européens, le Plongeon imbrin est le plus grand et le plus rare.
Difficilement identifiable, il peut être confondu avec le Plongeon arctique.
De grande taille, son corps est effilé, son plumage noirâtre est  nuancé de blanc, le ventre, le collier ainsi que la tête sont noirs avec des reflets verts.
La tête est grosse, le bec est fort, noir, relevé obliquement.
En été il porte un croissant blanc rayé verticalement de noir de chaque côté du cou, en hiver, les parties supérieures  sont foncées et la gorge est claire.
Les pattes sont noires et gris clair, l'iris rouge vineux.
Présence sur le territoire français
Le Plongeon imbrin ne niche pas en France, on le rencontre en période hivernale sur le littoral nord et ouest, rarement sur le littoral méditerranéen, et vraiment exceptionnellement à l'intérieur du pays.
Moeurs et habitudes
C'est une espèce très courante dans les mers arctiques et notamment en Norvège et en Suède.Il se tient le plus souvent dans les eaux côtières, parfois sur les rivières et les estuaires soumis à la marée.
Son attitude rappelle celle du cormoran, il est capable de rester sous l'eau durant 3 minutes, ses plongées normales durent généralement entre 40 et 60 secondes à 12 mètres de profondeur maximum.

Il se nourrit essentiellement de poissons pouvant atteindre 28 cm de longueur, en mer : morue, hareng, merlan, grondin, aiglefin, en eau douce : perche, anguille, gardon, goujon, poisson-chat, etc.... Son régime inclut  également des petits mollusques, des crustacés ainsi que des petits céphalopodes.
A la nourriture carnée, il ajoute une part de végétaux aquatiques.

Le Plongeon imbrin niche généralement sur les rives non boisées des lacs nordiques, profonds et poissonneux. Le nid se réduit à un creux gratté dans le sol à proximité de l'eau, il est généralement construit avec des matériaux provenant des  environs directs.
Pendant la nidification les couples se séparent d'une distance de 400 à 500 mètres minimum.
Reproduction - croissance
La femelle pond entre mai et juin 2 oeufs brun-olive, légèrement taché de noir.
L'incubation durera entre 26 et 31 jours.
La Plongeon imbrin femelle transporte les jeunes sous ses scapulaires pendant plusieurs semaines, ceux-ci commencent à plonger après 2 jours et sont capables atteindre 3 mètres de profondeur au bout d'une semaine.

Longévité : 8 ans
Haut de page Page précédente