Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Rougegorge familier
 rouge gorge familier
(Erithacus rubecula)
Espèce protégée
index Page précédente

rougegorge familier2        rougegorge familier3
Présentation - morphologie
Le Rougegorge familier mesure environ  14 cm pour une envergure de 20 à 22 cm et un poids de 16 à 22 g.

Il est aisément reconnaissable avec sa poitrine et la face rouge orangé, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres.
Les parties supérieures son brun-vert-olive, ainsi que les ailes et la queue.
Le bec conique est brun foncé avec la base claire, les yeux sont noirs, les pattes sont  fines et les doigts sont brun clair.

Les deux sexes sont semblables.

Le juvénile a les parties inférieures tachetées de brun, jusqu'à sa première mue, il lui manquera la tache rouge de l'adulte.
rougegorgefamilier4
Présence sur le territoire français
Le Rougegorge familier est présent sur la totalité du territoire français où il niche.
Moeurs et habitudes

Le Rougegorge familier vit en Europe et en Grande- Bretagne, les oiseaux vivant dans le nord de l'habitat migrent vers le  sud en hiver.
On le rencontre aussi en Afrique du Nord,  à l'est de la Sibérie, et en Iran.
Le Rougegorge fréquente les terrains boisés, le bocage, les taillis, les forêts, les parcs et les jardins aussi bien dans les régions les plus isolées que dans les villes.

La femelle bouge sur de courtes distances après la saison de reproduction, jusqu'à un territoire hivernal proche où elle pourra se nourrir. Le mâle garde le même territoire toute l'année.

Le Rougegorge chante de bonne heure le matin, posé sur un perchoir exposé, principalement pour attirer la femelle ou marquer son territoire.
Il chante toute l'année, excepté à la fin de l'été quand il mue. Son chant d'automne est plus calme et moins fort qu'au printemps.
Quand il est sur le sol, il prend une posture dressée, il agite ses ailes et sa queue en permanence, il vole d'un perchoir bas à un autre en voletant. Lorsqu'il est en alerte, il agite et dresse sa queue.
On le voit souvent près des habitations, il aime à se rapprocher de l'homme surtout pendant les froids de l'hiver.

Les deux sexes défendent le territoire toute l'année. Bien que de petite taille, ce sont des oiseaux agressifs, et ils se battent entre mâles, et ces combats peuvent aller jusqu'à la mort de l'un des deux adversaires.
Hautement territoriaux, ils exposent leur poitrine orange vers tout intrus en mesure d'intimidation. Ils peuvent même poursuivre un oiseau plus grand qu'eux hors de leur territoire d'hivernage.

Le Rougegorge familier se nourrit essentiellement d'insectes, de petits invertébrés, de petites graines, de fruits et de baies.

rougegorgefamilier5

Il est monogame.
Quand le couple est formé, la femelle construit le nid, en le cachant dans la végétation dense, il peut être situé en différents endroits, tels que les corniches sous un porche ou un hangar, dans des nichoirs, et même dans des bidons, des pots et n'importe quelle cavité isolée.
C'est une structure  en forme de dôme, faite avec des feuilles, de la mousse, des plumes, tapissé de radicelles et de poils.
Reproduction - croissance
Entre avril et juin, la femelle pond 5 à 7 oeufs blancs avec des taches rouges.
L'incubation dure de 11 à 14 jours, assurée par la femelle nourrie par le mâle.
Les poussins sont nidicoles, ils sont nourris et protégés par les deux parents, ils quittent le nid au bout de 12 à 15 jours après la naissance, et deviennent indépendants à l'âge de trois semaines.
Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge d'un an.
Cette espèce produit deux à trois couvées Rougegorge familier par an, quand la femelle entame une autre couvée, le mâle continue de s'occuper des jeunes de la couvée précédente.

Longévité : 15 ans
Haut de page Page précédente