Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Tadorne casarca
 tadorne casarca
(Tadorna ferruginea)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le tadorne casarca mesure de 61 à 67 cm pour une envergure de 121 à 145 cm et un poids de 1 200 à 1 500g.

C'est un gros canard qui porte un plumage  fauve orangé à l'exception de la tête qui est beaucoup plus claire. La transition tête-corps s'effectue par un petit collier noir chez le mâle, et un cou assez long. Ce collier est absent chez la femelle.
Les ailes sont noir et blanc avec un petit miroir vert dans sa partie centrale.
Le bec, les pattes qui sont longues, les rémiges et le croupion sont noirs.
Le juvénile est semblable à la femelle, mais avec une nuance grise sur la zone blanche des ailes.
Présence sur le territoire français
Le tadorne de casarca se rencontre sur le territoire français, très rarement,  lors de ses passages migratoires, consécutivement aux hivers très rudes.
Moeurs et habitudes
Grand migrateur souvent observé volant à haute altitude, on le rencontre sur les lagunes d'eau saumâtre, sur les lacs sales des steppes et des déserts d'Asie Centrale, ainsi que sur les lacs et les étendues d'eau douce, indifféremment en plaine ou en montagne, parfois loin de l'eau.

C'est un oiseau aux moeurs essentiellement diurnes.
Il passe de longs moments à terre, marchant dans les lieux herbeux ou nageant dans l'eau peu profonde pour se nourrir.
Alors qu'il est assez farouche pendant la période nuptiale, il devient assez sociable après la nidification.

Essentiellement végétarien, on peut néanmoins le classer dans les omnivores. Si son menu est constitué la plupart du temps de végétaux verts, de plantes herbacées et de graines, il n'en complète pas moins son alimentation en consommant occasionnellement des petits mollusques, des crustacés, des vers et des insectes aquatiques, pratique assez courante chez les canards.

Le tadorne casarca est monogame.

Son nid est placé dans une crevasse de rocher, un terrier ou un trou d'arbre, ou dans une ruine. En fait, il s'agit d'une simple dépression garnie de duvet.
Reproduction - croissance
Entre février et mai, suivant des régions, la femelle pond 8 à 10 oeufs.
L'incubation dure environ 28-29 jours.
Les petits sont nidifuges.

La population nicheuse en Europe ne dépasse pas les 50 couples.
Haut de page Page précédente