Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Vautour percnoptère
 vautour percnoptere
(Neophron percnopterus)
Espèce protégée
index Page précédente

Présentation - morphologie
Le Vautour percnoptère mesure de 60 à 70 cm pour une envergure de 158-163 cm et un poids de 16 à  22 kg.
C'est le plus petit des Vautours, sa  tête est petite, son bec est long et mince, les ailes sont longues et assez larges, aux bords parallèles, la queue est de taille moyenne.

C'est un petit Vautour dont les couleurs dominantes sont le noir et le blanc à l'âge adulte, ses ailes sont blanches avec l'extrémité noire, la queue est blanche en forme de coin, la face et la gorge sont nues, couvertes de peau jaune, les plumes de la nuque sont hérissées et jaunâtres.
Les deux sexes sont semblables.

Les jeunes ont un plumage brun foncé sauf le croupion qui est crème. 
Présence sur le territoire français
Le Vautour percnoptère est présent en France, dans les Pyrénées, le Alpes de Provence, et l'Ardèche où il niche.
Moeurs et habitudes
Il se rencontre en Europe, en Afrique du Nord et au Proche-Orient, il adopte un comportement de migrateur. Ses quartiers d'hiver se situent au sud du Sahara, il part fin août et revient en février-mars.
Ses points de passage en Europe sont le Bosphore et Gibraltar.
Le Vautour percnoptère  est fondamentalement migrateur.
Dès la fin de la nidification, il retourne vers l'Afrique, au sud du Sahara, les jeunes, resteront en Afrique pendant plusieurs années, jusqu'à leur maturité sexuelle, ils reviendront ensuite dans leur pays d'origine pour se reproduire.

Son habitat est très varié. Le Vautour percnoptère niche dans les falaises, il cherche sa nourriture dans la campagne cultivée environnante, au bord des marais, dans les steppes, les savanes, ou sur les dépôts d'ordure, et même au bord des routes ou en bordure des villes.
On a observé des dortoirs situés sur les falaises côtières, ils s'y concentrent  au crépuscule,  alignés sur les corniches en groupes plus ou moins importants.

Le Vautour percnoptère est un oiseau silencieux et énigmatique, en automne et en hiver, il ne prospecte jamais en solitaire, excepté les jours de pluie, de froid ou de vent, on peut les voir en petit nombre, moins de dix individus.
Il se remarque parfois effectuant du déparasitage sur des vaches.

Sur un cadavre, ils préfèrent consommer les viscères.

Le Vautour percnoptère est  un charognard, il se nourrit de cadavres, de déchets, d' insectes, de  reptiles, de grenouilles, d'oiseaux, des oeufs volés dans les nids des autres espèces, allant jusqu'à casser les oeufs d'autruche, mais aussi de tous les petits mammifères qu'il peut saisir.

Le nid du Vautour  percnoptère est une petite grotte ou une cavité dans la paroi d'une falaise protège par une saillie rocheuse sur le dessus du nid.
Les couples y reviennent, année après année.
Ils sont situés jusqu'à  une hauteur moyenne de 1000 mètres, parfois très près de la côte et au niveau de la mer. On observe une densité de trois nids sur 10 km.

Le nid est est un véritable dépôt d'ordures malodorant dont les composants sont apportés par les deux adultes, c'est une construction sommaire faite de branches d'arbustes sèches, et de morceaux de bois, mélangés avec des os et des crânes d'animaux, des peaux, des plumes, des arêtes de poissons et des débris.
L'intérieur est tapissé de laine de mouton.
Reproduction - croissance
La femelle pond généralement 2 oeufs, parfois 3, de couleur  blanc sale unis ou tachés de brun.
L'incubation dure 42 jours assurée par les deux parents qui se relaient, avec une plus forte participation de la femelle.
Les poussins naissent couverts de duvet blanc, qu'ils gardent pendant la période d'élevage, environ deux mois et demi à trois mois.
Ils sont nourris avec des morceaux de viande arrachés aux proies apportées au nid.

Lorsqu'ils sont emplumés, les jeunes sortent du nid et restent à proximité s'exposant au soleil, alors que les parents continuent de les nourrir.
L'envol survient vers un âge de 70 à 90 jours

Longévité : 37 ans
Haut de page Page précédente